Aller au contenu principal

Toute l'actualité de la catégorie Sécheresse

Eau : encore deux secteurs en alerte
Le dernier arrêté préfectoral, datant du 7 octobre, précisant les usages de l’eau dans le département de la…
Usages de l’eau : restrictions maximales dans presque tout le département
Le détail est dans le nouvel arrêté préfectoral du 8 septembre 2020 prescrivant des mesures de restrictions…
Malgré des tiges très sèches, les grains, qui constituent près de la moitié du rendement, remplissent complètement l’épi.
Premiers ensilages avec des maïs asséchés
Les premières coupes du maïs ont commencé peu avant le 15 août en Mayenne. Le manque d’eau a avancé le…
Usage de l’eau : un début d’amélioration
Mardi 18 août, le préfet de la Mayenne a signé un nouvel arrêté sur les restrictions d’eau en période d’…
Usages de l'eau en période d'étiage : nouvel arrêté de restriction
Seuil d'alerte sur le territoire hydrographique de Sarthe aval, et seuil d'alerte renforcée sur les…
Sécheresse et valeur alimentaire du maïs fourrage
L’étude des valeurs alimentaires de maïs ayant subi un stress hydrique précoce (+/- 15 jours avant et après…
Comme ici à Saint-Cyr-en-Pail, au Gaec Désillière, les laitières sont à l’auge et à la ration sèche, faute de pâturages.
Utilisation des jachères ? Les éleveurs ont préféré anticiper
L’État vient d’autoriser l’utilisation des jachères pour pallier le manque de fourrage. En Mayenne, où les…
Usage de l'eau : la Mayenne amont en alerte renforcée
Mardi 4 août 2020, le bassin versant de la Mayenne amont est passé en alerte renforcée, rejoignant ainsi le…
Carte de la situation piézométrique, en Mayenne, au 1er mai 2020.
Le niveau des nappes phréatiques est satisfaisant
Avec le soleil, le vent et l’absence de précipitation, les sols mayennais semblent déjà bien secs. Cependant…
Le Vicoin, à Saint-Berthevin, août 2019.
Diminuer l’impact hydrographique dans les plans d'eau
Dans un contexte de restrictions d’eau sur le département de la Mayenne, suite aux différents épisodes de…
Les parcelles ont été passées au peigne fin. Chacun, sur une même distance, a compté les poupées viables. Résultats : « entre 20 et 25 sur 80 étaient de bonne taille et bien parties pour contenir suffisamment de grains », relate Olivier Duhamel. « On a vu beaucoup d’avortons de poupées qui ne donneront rien », a constaté Stéphane Dalifard.
Les prémices d’un dossier calamité « sécheresse »
Le 9 août, une délégation d’agriculteurs accompagnait les services de l’État dans six communes du département…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53