Aller au contenu principal

Usage de l’eau : un début d’amélioration

Mardi 18 août, le préfet de la Mayenne a signé un nouvel arrêté sur les restrictions d’eau en période d’étiage. Les précipitations récentes améliorent la situation de la Mayenn médiane et aval qui n’est plus qu’en alerte.

© Préfecture de la Mayenne

• Fin de l’alerte renforcée pour le grand secteur de la Mayenne médiane et aval depuis mardi 18 août, date de signature du nouvel arrêté préfectoral sur les restrictions des usages de l’eau dans le département, en période d’étiage.

Ce secteur est désormais subordonné aux restrictions en vigueur pour la Sarthe aval. À savoir, pour les usages agricoles, l’interdiction de 10h à 20h et le dimanche de 20h au lundi 10h, d’irriguer les grandes cultures, les prairies. Une auto-limitation est imposée pour l’arrosage raisonné (plantes sous serres ou en containers, cultures irriguées au goutte-à-goutte ou par micro-aspersion, et jeunes plants et bassinage des semis).

Pour les usages professionnels non agricoles, une auto-limitation de l’eau nécessaire aux process de production ou à l’activité, des interdictions de 8 h à 20h pour tout autre usage. Dans les communes concernées, le lavage des véhicules, des voiries et des façades, le remplissage des plans d'eau et des piscines privées et les mouvements de vanne sur les cours d'eau restent interdits. L'arrosage des massifs floraux, des terrains de sports et de loisirs, des espaces verts, des pelouses et des terrains de golf est possible de 20 heures à 8 heures du matin.

Bassins hydrographiques de Mayenne amont, Sarthe amont et de l'Oudon : rien ne change. Sont interdits, dans les communes concernées, l'irrigation des grandes cultures, l'arrosage des massifs floraux, des terrains de sports et de loisirs, des espaces verts, des pelouses et des terrains de golf, le lavage des véhicules, des voiries et des façades, le remplissage des plans d'eau et des piscines privées et les mouvements de vannes sur les cours d'eau.

L'arrosage des potagers et l'irrigation raisonnée des plantes au goutte-à-goutte, par microaspersion ou sous serres sont interdits de 10h à 20h et d dimanche 20h au lundi 10h.

Les autres usages de l'eau strictement nécessaires aux process de production ou à une activité professionnelle doivent être réduits de 20 %.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

De l’eau en quantité et de qualité
À 32 ans, Damien Bellanger vient de s’installer en Eurl à Saint-Charles-la-Forêt. Il intervient dans les domaines du pompage, du…
Chiffres records pour Bel, mais prix à la baisse pour les éleveurs
L’assemblée générale de l’organisation de producteurs APBO, livrant chez Bel, s’est tenue la semaine dernière. La baisse du prix…
De l’importance du suivi de chantier
Fabien Jegu s’est installé en Gaec, à Cuillé, en mars 2015. Avec son associé, Marcel Pannetier, ils ont dû adapter leur nouveau…
La filière allaitante inquiète pour son avenir
Alors que le ministère de l’Agriculture a dévoilé de premières réflexions sur l’architecture de la future réforme de la Pac, qui…
Une première démonstration de force
Jeudi 25 mars, devant la préfecture de la Mayenne, à Laval, près de 200 agriculteurs sont venus montrer leur détermination…
De nouveaux modes de logement en bâtiment pour vaches laitières
Le bien-être des animaux nécessite de respecter une alimentation adaptée, un logement confortable, des conditions d’élevage…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53