Aller au contenu principal

Atelier d’Érnée : agrément définitif

L’atelier de découpe de la viande d’Ernée, mis en place par Ecla 53, a reçu, vendredi 13 décembre 2019, de l’Administration, son agrément définitif.

© VG

« Nous avons appris cette bonne nouvelle par courrier, vendredi 13 décembre », indique Sylvain Rousselet, président d’Ecla 53. Un courrier de la Ddcspp qui accordait l’agrément sanitaire définitif octroyé à l’Atelier des éleveurs d’Ernée pour l’activité de transformation de viande bovine en haché, avec mise en barquette sous atmosphère ou sous vide. « C’est l’agrément le plus compliqué à obtenir », rappelle Sylvain Rousselet. « Sans l’agrément définitif, nous avions une épée de Damoclès au-dessus de la tête. Cet agrément vient récompenser le travail de toute l’équipe sur place. Maintentant, nous allons pouvoir mettre le pied au plancher pour continuer de nous développer. L’agrément est gage de sécurité pour nos clients et nos prospects. » Et de préciser également que, agrément ou non, l’Atelier des éleveurs « fait des analyses hebdomadaires sur la viande hachée, notamment contre les bactéries listeria et Escherichia coli. Parmi les axes de développement, l’Atelier des éleveurs va plancher, « dès le début 2020 » sur le porc.

Ouvert en mai dernier, l’Atelier avait bénéficié d’un premier agrément provisoire de deux mois, renouvelé depuis jusqu’à l’obtention du sésame.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

De l’eau en quantité et de qualité
À 32 ans, Damien Bellanger vient de s’installer en Eurl à Saint-Charles-la-Forêt. Il intervient dans les domaines du pompage, du…
Chiffres records pour Bel, mais prix à la baisse pour les éleveurs
L’assemblée générale de l’organisation de producteurs APBO, livrant chez Bel, s’est tenue la semaine dernière. La baisse du prix…
De l’importance du suivi de chantier
Fabien Jegu s’est installé en Gaec, à Cuillé, en mars 2015. Avec son associé, Marcel Pannetier, ils ont dû adapter leur nouveau…
La filière allaitante inquiète pour son avenir
Alors que le ministère de l’Agriculture a dévoilé de premières réflexions sur l’architecture de la future réforme de la Pac, qui…
Une première démonstration de force
Jeudi 25 mars, devant la préfecture de la Mayenne, à Laval, près de 200 agriculteurs sont venus montrer leur détermination…
De nouveaux modes de logement en bâtiment pour vaches laitières
Le bien-être des animaux nécessite de respecter une alimentation adaptée, un logement confortable, des conditions d’élevage…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53