Aller au contenu principal

Jérémy Trémeau, président des Jeunes Agriculteurs de la Mayenne : « Que les Egalim puissent enfin porter leurs fruits ! »

Pour le président des Jeunes Agriculteurs de la Mayenne, 2020 doit être l'année de l'apllication réelle des Egalim avec un retour de la valeur ajoutée dans les trésoreries des exploitations agricoles. Témoignage.

Jérémy Trémeau assumera ses derniers mois en tant que président JA. Un nouveau président sera élu après l’assemblée générale de JA qui se tiendra le jeudi 5 mars.
Jérémy Trémeau assumera ses derniers mois en tant que président JA. Un nouveau président sera élu après l’assemblée générale de JA qui se tiendra le jeudi 5 mars.
© PCG - Agri53

• Bilan 2019

« On peut se féliciter d’avoir gagné les élections Chambre, mais l’année 2019 aura été compliquée sur plusieurs points, comme la possibilité de pouvoir travailler avec notre gouvernement et de le décider à enfin soutenir l’agriculture et réussir à faire appliquer les lois pour faire arrêter nos détracteurs. La charte d’engagement des utilisateurs nous prend beaucoup d’énergie pour écrire sur un papier ce qu’un bon agriculteur avec du bon sens fait déjà sur le terrain. On a réussi à inverser la tendance au niveau politique pour protéger nos exploitations et faire connaître le vrai mal-être de l’agriculture, ce qui est primordial pour se donner des perspectives d’avenir. Nous devons à présent faire en sorte de retrouver une place de partenariat avec l’ensemble des acteurs économiques. Nous sommes d’abord un syndicat de propositions et de construction, plutôt qu’un syndicat uniquement de revendications. »

• Perspectives 2019

« Cette année est élective pour notre syndicat JA. Les assemblées générales cantonales ont débuté en décembre et se poursuivront en ce mois de janvier pour déterminer le nouveau conseil d’administration et le nouveau bureau. Pour cette nouvelle année, nous devrons essayer que les États généraux de l’Alimentation puissent enfin porter leurs fruits dès les négociations commerciales de février pour retrouver des euros dès à présent dans les fermes. Nous devrons aussi perpétuellement communiquer pour qu’on arrête de communiquer négativement sur l’agriculture et mettre en avant ce qu’elle fait de bien. Il sera nécessaire de remobiliser les gens pour qu’ils se réinvestissement et redorer les blasons des syndicats largement critiqués, mais fortement méconnus dans le travail qu’ils font et tout ce qu’ils obtiennent. Et faire en sorte qu’un maximum de jeunes aient envie de s’installer pour remplacer des départs en retraite, en favorisant l’installation et notamment l’installation aidée. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

De l’eau en quantité et de qualité
À 32 ans, Damien Bellanger vient de s’installer en Eurl à Saint-Charles-la-Forêt. Il intervient dans les domaines du pompage, du…
Limiter la pénibilité du travail par la robotisation
Au Gaec des Baronnières à Nuillé-sur-Vicoin, les exploitants ont fait le choix d’investir dans la robotisation pour l’atelier…
Chiffres records pour Bel, mais prix à la baisse pour les éleveurs
L’assemblée générale de l’organisation de producteurs APBO, livrant chez Bel, s’est tenue la semaine dernière. La baisse du prix…
De l’importance du suivi de chantier
Fabien Jegu s’est installé en Gaec, à Cuillé, en mars 2015. Avec son associé, Marcel Pannetier, ils ont dû adapter leur nouveau…
La filière allaitante inquiète pour son avenir
Alors que le ministère de l’Agriculture a dévoilé de premières réflexions sur l’architecture de la future réforme de la Pac, qui…
Une première démonstration de force
Jeudi 25 mars, devant la préfecture de la Mayenne, à Laval, près de 200 agriculteurs sont venus montrer leur détermination…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53