Aller au contenu principal

Sept minutes pour convaincre

Organisée pour la 3e année en Mayenne, le Farm-Dating propose aux futurs cédants ou agriculteurs à la recherche d’associés et aux jeunes souhaitant s’installer de se rencontrer, lors d’un court échange.

© AF

Organisée en collaboration par la Chambre d’agriculture et les Jeunes Agriculteurs de la Mayenne, « le Farm-Dating, c’est un peu une finalité. Cela fait partie de tout ce que l’on fait au service Transmission Installation. Notre rôle est d’accueillir les futurs cédants et les futurs installés. Pour l’installation, l’accompagnement se fait depuis le point accueil jusqu’à la Cdoa, en passant par le parcours 3P. Puis lors des cinq premières années d’installation. Je vous souhaite de très belles rencontres et que chacun puisse trouver chaussure à son pied », a expliqué Benoît Faucon, président du pôle Transmission-Installation en introduisant la soirée.
Mickaël Maugan, co-responsable Installation au JA a complété ses propos : « c’est très important pour le renouvellement des générations d’agriculteurs. Chez JA, notre principale préoccupation reste l’installation, mais une bonne transmission permet une bonne installation. C’est pourquoi une transmission doit être réfléchie, murie et anticipée. Pour promouvoir cet événement nous avons rencontré les établissements scolaires afin de recruter des jeunes désireux de s’installer ». Concluant par ces mots : « le Farm-Dating, c’est un bon exercice qui permet de se rencontrer d’une autre manière ».

Catherine Coulon, conseillère Transmission à la Chambre d’agriculture de la Mayenne a prévenu les participants : « ça va peut-être être un peu frustrant au bout de sept minutes de devoir s’arrêter, on en est conscient, mais en deuxième partie de soirée, les échanges peuvent continuer autour d’un buffet. L’idée c’est d’échanger et de faire avancer les choses. Il est possible de faire évoluer et d’adapter les exploitations en fonction des projets ». Parallèlement aux rencontres, le Crédit Agricole, la Safer et la Chambre d’agriculture proposaient des rencontres avec des conseillers pour les jeunes souhaitant s’installer.

Rencontres et échanges

Les jeunes envisageant de s’installer ont déjà bien ciblé leurs projets d’installation : production laitière en Normandes avec un atelier transformation, aviculture spécialisée, porcs bio… et les discussions avec les exploitants allaient bon train. « Je ne prendrais ma retraite que dans six ans, mais étant en élevage spécialisé avicole la demande de reprise peut être moins importante, donc il faut s’organiser », explique Jean-Yves Guérot, aviculteur à Changé, avant le début des rencontres. Après échanges avec deux jeunes intéressés par l’élevage de volailles, il se disait confiant sur sa future transmission.
À la recherche d’un associé, Michael Marquet et Stéphane Lécrivain du Gaec des Trois Horizons à Nuillé-sur-Vicoin étaient satisfaits des échanges : « c’est bien, ça nous fait aussi nous remettre un peu en question et ça nous ouvre les yeux ». Les contacts sont pris, place à la réflexion et aux éventuelles visites pour mûrir les projets des jeunes participants.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

De l’eau en quantité et de qualité
À 32 ans, Damien Bellanger vient de s’installer en Eurl à Saint-Charles-la-Forêt. Il intervient dans les domaines du pompage, du…
Limiter la pénibilité du travail par la robotisation
Au Gaec des Baronnières à Nuillé-sur-Vicoin, les exploitants ont fait le choix d’investir dans la robotisation pour l’atelier…
Chiffres records pour Bel, mais prix à la baisse pour les éleveurs
L’assemblée générale de l’organisation de producteurs APBO, livrant chez Bel, s’est tenue la semaine dernière. La baisse du prix…
De l’importance du suivi de chantier
Fabien Jegu s’est installé en Gaec, à Cuillé, en mars 2015. Avec son associé, Marcel Pannetier, ils ont dû adapter leur nouveau…
La filière allaitante inquiète pour son avenir
Alors que le ministère de l’Agriculture a dévoilé de premières réflexions sur l’architecture de la future réforme de la Pac, qui…
Une première démonstration de force
Jeudi 25 mars, devant la préfecture de la Mayenne, à Laval, près de 200 agriculteurs sont venus montrer leur détermination…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53