Aller au contenu principal

Les Pays de la Loire mettent fin à l'aide au maintien en bio

La Coordination agrobiologique des Pays de la Loire, affiliée à la Fnab, a déploré, lors d'un point presse le 23 juin 2020, la décision de la Région de ne plus financier l'aide au maintien en bio (MAB) à partir de 2020.

© AB

Après la décision de l’État en 2017 de ne plus financer cette aide, les autres financeurs (Conseil régional et Agence de l’eau) ont suivi dans la région des Pays de la Loire. « Cette décision va impacter 1700 producteurs bio de la région, s’alarme François Vrignaud, référent Aides à la Coordination agrobiologique des Pays de la Loire (Cab). Chaque ferme perdra en moyenne 5000 € d’aide par personne.»

Si la Région a remobilisé des budgets pour financer la conversion, faisant passer l’enveloppe cumulée d’aide à la bio de 82 M€ à 181 M€ sur la période 2015-2019, l’aide au maintien n’est plus assurée jusqu’à la fin de la programmation Pac.

La Cab pointe aussi la perte de compétitivité des filières bio des Pays de la Loire face aux régions voisines. « Les producteurs de Bretagne, Nouvelle-Aquitaine et Centre Val-de-Loire continuent de bénéficier de l’aide au maintien en 2020, souligne Philippe Jaunet, administrateur d’Ebio, association des éleveurs bio des Pays de la Loire.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Prix du lait : redonner envie aux producteurs
La collecte cumulée des grands bassins laitiers exportateurs est en croissance pour le 16e mois consécutif. La hausse…
Julien Denormandie, ministre de l'Alimentation et de l'Agriculture
Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture : « Les NBT, ce ne sont pas des OGM »
Dans un entretien accordé à Agra presse, Les Marchés et Réussir.fr, le ministre de l’Agriculture prend position en faveur d’un…
Ega : loin de la souveraineté alimentaire
Une nouvelle fois, les agriculteurs de la Fdsea de la Mayenne se sont en rendus dans une grande surface lavalloise, mercredi 20…
Jean-Baptiste Vallée, directeur du développement pour les ressources humaines du Groupe Lactalis.
Le Groupe Lactalis va former 150 jeunes chaque année
Le Groupe Lactalis investit dans l’apprentissage. Son Centre de formation va ouvrir cette année, à Laval. 150 jeunes y seraient…
Les nappes ne manquent pas d’eau
Le service géologique régional du Brgm, qui gère depuis 2003 le réseau de suivi piézométrique patrimonial du département de la…
Préparer la saison de pâturage en organisant le parcellaire
La bonne organisation de son circuit de pâturage est la première précaution à prendre pour éviter les mauvaises surprises, mieux…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53