Aller au contenu principal

Les agriculteurs mayennais vigilants pour l'après-crise Covid-19

Dans un communiqué commun du 6 mai 2020, la Fdsea et les JA de la Mayenne, présents pendant la crise sanitaire, entendent bien poursuivre leurs actions pendant le déconfinement.

© Fdsea-JA 53

"La crise que nous vivons a véritablement montré la résilience et la performance de notre agriculture", co-signent la Fdsea et les JA de la Mayenne dans un communiqué du mercredi 6 mai 2020.
Pour les deux syndicats : "grâce à la mobilisation de tous les chefs d’exploitations agricoles, mais aussi de leurs salariés, notre agriculture a permis la continuité de la production alimentaire française". Ce qui remet en cause "toutes les critiques infondées sur nos pratiques de production ou encore sur la gestion de nos filières nationales..."
Insistant sur "le sens des responsabilités de nos agriculteurs mayennais, de nos deux syndicats et leurs équipes", et "alors que l’incertitude demeure encore quant aux modalités de sortie de cette crise", Fdsea et JA s'engagent à "poursuivre dans cette voie afin de garantir la production de biens alimentaires".
"L’indépendance alimentaire reste une priorité, elle doit guider la prise de décisions politiques dans le domaine agricole", poursuivent les deux organisations professionnelles, regrettant que "sur ce point", le ministre de l’Agriculture ne se soit pas montré "très loquace". Alors que "dans le contexte actuel de la crise", comme "dans le futur", il faut "créer les conditions favorables à la compétitivité et à la durabilité" des systèmes de production, "sans opposer économie et écologie, sans surenchère de normes, mais en gardant toujours dans le viseur une juste rémunération des producteurs qui ont su amortir les conséquences de cette pandémie".
À quelques jours de la reprise progressive d’activité, la Fdsea et les JA de la Mayenne souhaitent "sensibiliser les consommateurs, les responsables de commandes publiques, ainsi que l’ensemble des acteurs de l’aval de nos filières". Avec, comme leitmitiv : « Ne perdez pas de vue la nécessité d’orienter massivement vos achats et vos approvisionnements vers nos productions françaises ! Ne
perdez pas non plus de vue que nos produits français, de qualité reconnue internationalement, ont un prix ! »
Soulignant que le président de la République a appelé de ses voeux "la diminution de notre recours aux filières d’importation, la faveur à l’origine France, et a souligner l’impérieuse nécessité de reconnaitre le rôle de nos agriculteurs français", la Fdsea et les JA seront très vigilants sur l’origine des prix appliqués dans les différents réseaux de distribution alimentaire. Ils sauront "durcir le ton si ces engagements n’étaient pas respectés !"

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Sima 2022 : quatre exposants mayennais, quatre matériels phares
Du 6 au 10 novembre, quatre entreprises mayennaises étaient présentes à la 100e édition du Sima au parc des expositions Paris…
L'Open Dairy Show est organisé par l'association Vach'Open Show, basée à Pommerieux, en Mayenne.
Holstein : grande première pour l’Open Dairy Show
Vendredi 25 et samedi 26 novembre 2022, le parc Saint-Fiacre de Château-Gontier-sur-Mayenne accueillera l’Open Dairy Show. Ce…
Départemental Prim’Holstein : Orbella sur la plus haute marche
Une soixantaine d’animaux de la race Prim’Holstein ont défilé sur le ring de Château-Gontier, samedi 5 novembre, pour le concours…
Lait : un Gaec, deux Astronaut, deux Discovery
Vendredi 18 novembre 2022, dans le cadre des 30 ans de son premier robot de traite, Lely proposait une ferme ouverte : celle du…
Haies : la jeunesse mayennaise veille sur le bocage
Lundi 14 novembre 2022, la Fédération régionale des chasseurs (FRC) des Pays de la Loire organisait une plantation de haies…
Antoine Prioux, président de la coopérative Déshyouest
La luzerne : « c’est 2 500 kg de protéines par hectare »
Interview de Antoine Prioux, président de la coopérative Déshyouest, de retour du congrès mondial de la luzerne qui s'est tenu à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 90€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53