Aller au contenu principal

L’agrinumérique à la faculté de droit de Laval

Vendredi 22 mars, un colloque autour du l’agrinumérique prendra place à la faculté de droit de Laval.

© Communication Deg

Vendredi 22 mars, à la faculté de droit de Laval va se dérouler un colloque sur l’agrinumérique et droit. Le thème de ce colloque est «le numérique au service de l’entreprise agricole ». Ce colloque se fera sous la direction scientifique de Sylvie Lebreton-Derrien et Hélène Juillet-Régis, toutes deux maîtres de conférences. Ce colloque est organisé par la faculté de droit de Laval et dure toute la journée, il est parrainé par Jacques Foyer, professeur à l’université Paris II. Il comptera sur le soutien de la cour d’appel d’Angers, du barreau de Laval, du lycée agricole de Laval et de la Fdsea de la Mayenne. L’objectif du colloque est d’amener la réflexion autour de la transition numérique en agriculture. Notamment en matière d’exploitation et protection des données numériques agricoles. «Il s’agit de penser le futur de l’entreprise agricole, de l’agriculture et, partant, de la souveraineté alimentaire de la France, ain de donner à chacun, étudiants et professionnels, les clés de compréhension des bouleversements à venir, pour en être des acteurs éclairés. »

La journée commence à 8h45 avec l’accueil des participants. À 9 heures, Olivier Richefou (président du département), François Zocchetto (maire de Laval et président de Laval agglomération), Laurent Bourquin (vice-président de Le Mans Université) et Arnaud Cheron (Doyen de la faculté de droit) prendront la parole.

À 9h20, le colloque sera ouvert par Sylvie Lebreton-Derrien et Jacques Foyer et commencera autour d’un grand point: «L’agrinumérique: entre promesses et risques» sous la présidence de Jacques Foyer. En sous point: «les promesses de l’agrinumérique: des outils au service de la stratégie de l’entreprise agricole» qui dura de 9h30 à 10h10.Le colloque reprendra à 11h avec le deuxième sous point: «les risques et enjeux de l’agrinumérique».
L’après-midi commence avec 14h, le deuxième grand point «l’agrinumérique: les réponses juridiques à la protection des données agricoles» présidé par Aude Denizot (professeure de droit et codirectrice de la faculté de droit à Laval) et Éric Cesron (bâtonnier et avocat du barreau de Laval). Les deux sous point sont «la réponse conventionnelle» de 14h à 14h40, «la réponse réglementaire», dès 15h. Le colloque se conclura à 16h avec la «réponse éthique ; replacer l’agriculteur au cœur de la réfelxion », par Christiane Lambert, présidente de la Fnsea.

 

Pour en savoir plus: https://agrinumerique.sciencesconf.org

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

De l’eau en quantité et de qualité
À 32 ans, Damien Bellanger vient de s’installer en Eurl à Saint-Charles-la-Forêt. Il intervient dans les domaines du pompage, du…
Limiter la pénibilité du travail par la robotisation
Au Gaec des Baronnières à Nuillé-sur-Vicoin, les exploitants ont fait le choix d’investir dans la robotisation pour l’atelier…
Chiffres records pour Bel, mais prix à la baisse pour les éleveurs
L’assemblée générale de l’organisation de producteurs APBO, livrant chez Bel, s’est tenue la semaine dernière. La baisse du prix…
De l’importance du suivi de chantier
Fabien Jegu s’est installé en Gaec, à Cuillé, en mars 2015. Avec son associé, Marcel Pannetier, ils ont dû adapter leur nouveau…
La filière allaitante inquiète pour son avenir
Alors que le ministère de l’Agriculture a dévoilé de premières réflexions sur l’architecture de la future réforme de la Pac, qui…
Une première démonstration de force
Jeudi 25 mars, devant la préfecture de la Mayenne, à Laval, près de 200 agriculteurs sont venus montrer leur détermination…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53