Aller au contenu principal

L’agrinumérique à la faculté de droit de Laval

Vendredi 22 mars, un colloque autour du l’agrinumérique prendra place à la faculté de droit de Laval.

© Communication Deg

Vendredi 22 mars, à la faculté de droit de Laval va se dérouler un colloque sur l’agrinumérique et droit. Le thème de ce colloque est «le numérique au service de l’entreprise agricole ». Ce colloque se fera sous la direction scientifique de Sylvie Lebreton-Derrien et Hélène Juillet-Régis, toutes deux maîtres de conférences. Ce colloque est organisé par la faculté de droit de Laval et dure toute la journée, il est parrainé par Jacques Foyer, professeur à l’université Paris II. Il comptera sur le soutien de la cour d’appel d’Angers, du barreau de Laval, du lycée agricole de Laval et de la Fdsea de la Mayenne. L’objectif du colloque est d’amener la réflexion autour de la transition numérique en agriculture. Notamment en matière d’exploitation et protection des données numériques agricoles. «Il s’agit de penser le futur de l’entreprise agricole, de l’agriculture et, partant, de la souveraineté alimentaire de la France, ain de donner à chacun, étudiants et professionnels, les clés de compréhension des bouleversements à venir, pour en être des acteurs éclairés. »

La journée commence à 8h45 avec l’accueil des participants. À 9 heures, Olivier Richefou (président du département), François Zocchetto (maire de Laval et président de Laval agglomération), Laurent Bourquin (vice-président de Le Mans Université) et Arnaud Cheron (Doyen de la faculté de droit) prendront la parole.

À 9h20, le colloque sera ouvert par Sylvie Lebreton-Derrien et Jacques Foyer et commencera autour d’un grand point: «L’agrinumérique: entre promesses et risques» sous la présidence de Jacques Foyer. En sous point: «les promesses de l’agrinumérique: des outils au service de la stratégie de l’entreprise agricole» qui dura de 9h30 à 10h10.Le colloque reprendra à 11h avec le deuxième sous point: «les risques et enjeux de l’agrinumérique».
L’après-midi commence avec 14h, le deuxième grand point «l’agrinumérique: les réponses juridiques à la protection des données agricoles» présidé par Aude Denizot (professeure de droit et codirectrice de la faculté de droit à Laval) et Éric Cesron (bâtonnier et avocat du barreau de Laval). Les deux sous point sont «la réponse conventionnelle» de 14h à 14h40, «la réponse réglementaire», dès 15h. Le colloque se conclura à 16h avec la «réponse éthique ; replacer l’agriculteur au cœur de la réfelxion », par Christiane Lambert, présidente de la Fnsea.

 

Pour en savoir plus: https://agrinumerique.sciencesconf.org

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Il est la « nourrice » de 400 veaux
Le groupe VanDrie France, spécialisé dans le secteur de la viande de veau, organisait une journée portes ouvertes, le jeudi 28…
Inondations ce vendredi matin à Château-Gontier
Les orages de ce vendredi 20 mai, accompagnées de fortes précipitations ont créé des inondations dans les rues de Château-Gontier…
Orages du 15 mai : des conséquences très disparates
Dimanche 15 mai, les températures estivales ont apporté leur lot d’orages en Mayenne ; des orages violents, très localisés et,…
Conjoncture laitière : l'inflation progresse sans répit

Benoît Rouyer, économiste au Cniel, revient sur la collecte et le prix du lait en France et dans le monde au mois d'avril 2022…

Un vent de jeunesse souffle sur l’agriculture
Pour l’assemblée générale de l’Anefa 53, une table ronde était organisée en présence de trois jeunes en Bac pro CGEA qui ont…
Le lin tisse sa toile en Mayenne
La culture du lin est rare en Mayenne, mais elle existe. À Saint-Cyr-le-Gravelais, Léo Bedouet produit du lin « fibre-semence »…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 90€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53