Aller au contenu principal

La Maison des Agriculteurs taguée : la profession dit « Stop »

Des inscriptions anti-spécistes et anti-Fnsea ont été retrouvées sur les murs de la Maison des Agriculteurs, dimanche 6 septembre 2020. La Chambre d’agriculture, propriétaire des lieux, et la Fdsea 53 ont porté plainte.

© AF-VG-EL

C’est une nouvelle atteinte à la profession d’agriculteur qui s’est produite le week-end dernier, cette fois à la Maison des Agriculteurs de la Mayenne. Dimanche en fin d’après-midi, l’alerte a été donnée par plusieurs agriculteurs qui, circulant sur entre le rond-point Décathlon et celui du Zoom, ont aperçu des tags sur les murs de la Maison des Agriculteurs. Des inscriptions très ciblées
visant le syndicat agricole majoritaire en France, et plus largement la profession agricole. « C’est triste et cela fait peine, commente Stéphane Guioullier, président de la Chambre d’agriculture de la Mayenne, propriétaire des lieux. Avec ces tags sur la Maison des Agriculteurs, c’est l’ensemble des agriculteurs du département qui se sent visé. »
Stéphane Guioullier a été alerté dimanche par « plusieurs SMS de plusieurs agriculteurs ». Et s’il avoue préférer « que cela soit sur la Maison des Agriculteurs plutôt que sur la maison d’un agriculteur », il n’en est pas moins scandalisé de voir qu’on puisse « s’attaquer à l’élevage
en Mayenne ». Il rappelle que l’élevage est « l’Adn de notre département. La Mayenne est une terre de bocage parce c’est une terre d’élevage. Toute la Mayenne doit se sentir concernée par ce genre d’événement ». Et de souligner que « sur l’ensemble des productions animales, le département est dans le top 5 national ». Alors, « Le pauvre « zozo » qui a pris soin de faire ces
tags sur les murs de la Maison des Agriculteurs, s’il veut s’attaquer ainsi à l’élevage en Mayenne, il a quand même un peu de boulot… », relativise-t-il.
La Chambre d’agriculture et la Fdsea ont déposé plainte mardi dernier.

L'article complet est à retrouver dans votre Agri53 du vendredi 11 septembre 2020.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

De l’eau en quantité et de qualité
À 32 ans, Damien Bellanger vient de s’installer en Eurl à Saint-Charles-la-Forêt. Il intervient dans les domaines du pompage, du…
Limiter la pénibilité du travail par la robotisation
Au Gaec des Baronnières à Nuillé-sur-Vicoin, les exploitants ont fait le choix d’investir dans la robotisation pour l’atelier…
Chiffres records pour Bel, mais prix à la baisse pour les éleveurs
L’assemblée générale de l’organisation de producteurs APBO, livrant chez Bel, s’est tenue la semaine dernière. La baisse du prix…
De l’importance du suivi de chantier
Fabien Jegu s’est installé en Gaec, à Cuillé, en mars 2015. Avec son associé, Marcel Pannetier, ils ont dû adapter leur nouveau…
La filière allaitante inquiète pour son avenir
Alors que le ministère de l’Agriculture a dévoilé de premières réflexions sur l’architecture de la future réforme de la Pac, qui…
Une première démonstration de force
Jeudi 25 mars, devant la préfecture de la Mayenne, à Laval, près de 200 agriculteurs sont venus montrer leur détermination…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53