Aller au contenu principal

Intrusion dans les élevages, les limites sont franchies !

Aujourd’hui, une nouvelle marche scandaleuse a été́ franchie en matière d’attaque contre l’agriculture et les agriculteurs. Après les épisodes de stigmatisation de nos pratiques, après douze interpellations, cette semaine, de militants de Boucherie Abolition, dont l’action avait notamment conduit à l’étouffement de 1500 dindes, un député́ de la République a franchi la ligne rouge et s’est introduit illégalement dans un élevage pour faire le buzz. De nouvelles intrusions ont eu lieu dans plusieurs élevages de porcs de la Mayenne.

Dans une vidéo, mise en ligne ce jour, mais tournée dans la nuit la semaine dernière par DxE France, avant même de demander l’autorisation de visiter, les militants pénètrent dans la porcherie d’un éleveur dans laquelle ils sont entrés sans autorisation et en toute illégalité́. Cette violation de propriété, ainsi que la non-prise en compte des conditions sanitaires et de biodiversité due à la fièvre porcine africaine sont dangereuses, scandaleuses et inadmissibles !

La Fdsea et les JA de la Mayenne appellent les agriculteurs victimes de ces actes à systématiquement porter plainte et à utiliser les outils légaux pour se défendre et demandent la plus grande fermeté aux pouvoirs publics et à la justice pour sanctionner sévèrement toutes les infractions de ce type. Nous envisageons si nécessaire de nous porter partie civile.

Dans un climat de tensions extrêmes dans lequel les actes illégaux de certains militants perpétrés par un petit nombre d’individus font courir le risque d’une multiplication des violences, nous attendons de la responsabilité́, du discernement et une exemplarité́ républicaine de la part des élus et de ne pas ajouter de l’huile sur le feu.

La Fdsea et les JA de la Mayenne, lors de l’échange avec les parlementaires mayennais (lire ci-contre) ont demandé :

-       Une communication presse et réseaux sociaux pour indiquer leur posture et leur solidarité envers les agriculteurs et leurs familles, qui chaque jour, sont au travail pour répondre aux attentes des consommateurs et sont exaspérés par cette situation,

-       Une interpellation à l’Assemblée nationale concernant l’intrusion d’un élu de la république dans une exploitation,

-       La mise en place de mesures de protection des agriculteurs et de leur famille ainsi que le respect des mesures d’hygiène et de sécurité.

Nous attendons également du Gouvernement un soutien ferme et sans ambiguïté. »

 

Fdsea et JA 53

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

De l’eau en quantité et de qualité
À 32 ans, Damien Bellanger vient de s’installer en Eurl à Saint-Charles-la-Forêt. Il intervient dans les domaines du pompage, du…
Limiter la pénibilité du travail par la robotisation
Au Gaec des Baronnières à Nuillé-sur-Vicoin, les exploitants ont fait le choix d’investir dans la robotisation pour l’atelier…
Chiffres records pour Bel, mais prix à la baisse pour les éleveurs
L’assemblée générale de l’organisation de producteurs APBO, livrant chez Bel, s’est tenue la semaine dernière. La baisse du prix…
De l’importance du suivi de chantier
Fabien Jegu s’est installé en Gaec, à Cuillé, en mars 2015. Avec son associé, Marcel Pannetier, ils ont dû adapter leur nouveau…
La filière allaitante inquiète pour son avenir
Alors que le ministère de l’Agriculture a dévoilé de premières réflexions sur l’architecture de la future réforme de la Pac, qui…
Une première démonstration de force
Jeudi 25 mars, devant la préfecture de la Mayenne, à Laval, près de 200 agriculteurs sont venus montrer leur détermination…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53