Aller au contenu principal

Etiquetage : du laisser-aller dans les Gms

Une opération de stickage a été organisée lundi 21 janvier 2019 au Carrefour de Laval. Une action qui montre que la profession doit rester vigilante !

© SD

Lundi 21 janvier 2019, une dizaine de producteurs se sont déplacés au Carrefour à Laval afin de vérifier l’étiquetage des produits alimentaires. Cette opération s’est révélée fructueuse puisqu’en dehors des produits étiquetés de façon maladroite, comme des produits transformés en France avec des drapeaux français dessus mais avec de la viande d’origine européenne. « Nous avons également demandé au responsable du rayon boucherie de vider un rayon d’origine étrangère
sous une affiche avec un éleveur français ! » précise Mickaël Guilloux, responsable de la section porcine à la Fdsea de la Mayenne. « Cela parait anodin, mais ce sont autant de mises en rayon
qui laissent penser que c’est de la viande française, mais cela n’en est pas », poursuit-il.
Les membres de la Fdsea ont également communiqué auprès des consommateurs afin de les sensibiliser. « Par ce type d’action, nous voulons montrer que nous restons en alerte concernant
l’affichage des produits alimentaires, transformés ou non. Il y a du laisser-aller dans les Gms et nous n’excluons pas des actions coup de poing plus dures et moins pédagogiques dans les semaines à venir », prévient Mickael Guilloux.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

De l’eau en quantité et de qualité
À 32 ans, Damien Bellanger vient de s’installer en Eurl à Saint-Charles-la-Forêt. Il intervient dans les domaines du pompage, du…
Limiter la pénibilité du travail par la robotisation
Au Gaec des Baronnières à Nuillé-sur-Vicoin, les exploitants ont fait le choix d’investir dans la robotisation pour l’atelier…
Chiffres records pour Bel, mais prix à la baisse pour les éleveurs
L’assemblée générale de l’organisation de producteurs APBO, livrant chez Bel, s’est tenue la semaine dernière. La baisse du prix…
De l’importance du suivi de chantier
Fabien Jegu s’est installé en Gaec, à Cuillé, en mars 2015. Avec son associé, Marcel Pannetier, ils ont dû adapter leur nouveau…
La filière allaitante inquiète pour son avenir
Alors que le ministère de l’Agriculture a dévoilé de premières réflexions sur l’architecture de la future réforme de la Pac, qui…
Une première démonstration de force
Jeudi 25 mars, devant la préfecture de la Mayenne, à Laval, près de 200 agriculteurs sont venus montrer leur détermination…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53