Aller au contenu principal

Élections Chambre : Stéphane Guioullier, tête de liste Fdsea - JA

La Fdsea et les JA font liste commune pour les prochaines élections à la Chambre d'agriculture de la Mayenne. Une liste qui sera conduite par l'actuel président.

Ils figureront sur le liste Fdsea – JA (de gauche à droite) : Philippe Jéhan, Nelly Loupy, Stéphane Guioullier et Jérémy Trémeau.
Ils figureront sur le liste Fdsea – JA (de gauche à droite) : Philippe Jéhan, Nelly Loupy, Stéphane Guioullier et Jérémy Trémeau.
© VG

Stéphane Guioullier, président de la Chambre d'agriculture, va conduire la liste d'union Fdsea et JA pour les élections Chambre qui se tiendront le 31 janvier 2019. L'annonce a été faite lundi, en fin de journée. Stéphane Guioullier a succédé à Florence Desillière, en février 2016, à mi-mandat, suite à l'élection de cette dernière au Conseil régional. Revenant sur le dernier mandat, Stéphane Guioullier notera le travail effectué pour « améliorer le revenu des agriculteurs et maintenir l'élevage en Mayenne », dans un contexte marqué par « les difficultés de l'élevage, les revendications des producteurs », mais aussi par « des activités qui ont évolué à la Chambre ». Il citera notamment « la cellule d'accompagnement des agriculteurs fragilisés », une cellule occupée désormais par « trois personnes à temps plein ». Le président sortant, et tête de liste mettra aussi l'accent sur la formation et le perfectionnement des agriculteurs, « une activité qui a progressé tout au long du mandat », avec un volume horaire dont la progression se situe entre 5 % et 10 % chaque année. « C'est devenu l'Adn de la Chambre », résume Stéphane Guioullier. La formation c'est aussi, et surtout, celle qui permet l'installation avec la construction du plan d'entreprise. « Plus de 100 agriculteurs suivent une formation chaque année et 630 ont été accompagnés au cours du mandat », se réjouit le président. Un chiffre confirmé par Jérémy Trémeau, président des JA de la Mayenne, qui indique que, pour cette année, « on devrait arriver à 120 ! » « En Mayenne, les porteurs de projets sont chouchoutés » par la Chambre, glisse Stéphane Guioullier.

La Chambre via son équipe « Bâtiments » a également accompagné la modernisation des élevages, avec « plus de 400 permis de construire », mais aussi « 250 plans de bâtiments accompagnés directement dans le cadre des Pcae ». Une modernisation qui est passée aussi à l'ère virtuelle puisque la Chambre dispose d'une visualisation 3D « qui permet de tester le bâtiment avant construction, ce qui n'est pas négligeable quand on investit 100 000 à 150 000 euros ».

Le président a rappelé aussi le développement de la vente directe et des circuits de proximité avec Bienvenue à la Ferme et le Drive fermier. Cette activité dispose des services d'un collaborateur au quotidien, d'une conseillère d'entreprise et de l'équipe Développement local, « un dispositif inexistant au début de la mandature ». Autres éléments de bilan souligné par Stéphane Guioullier, « le travail au quotidien sur l'énergie avec bois bocage (288 dossiers de plantations de haies) avec la méthanisation », mais aussi « l'agriculture biologique » et les « 417 certifiés bio ou en conversion «  où « 6 dossiers sur 10 sont accompagnés par la Chambre de la Mayenne ».

Un point sera fait aussi sur l'innovation avec la plateforme de Cossé qui permet « des essais sur les cultures et les pratiques phytosanitaires », la recherche de références chez les agriculteurs, les fermes ouvertes et leurs 16 000 visiteurs tous les 2 ans, Innov'action vue comme « un outil de référence du réseau des agriculteurs »... Sans compter tout le travail auprès des collectivités via la Charte agriculture et urbanisme, les interventions sur le maintien du foncier agricole, ou lors de l'élaboration des plans d'urbanisation. Ce n'est pas encore l'heure du bilan, mais l'étendue des actions d'accompagnement du monde agricole et rural par la Chambre a été mise en avant par l'actuel président et chef de file de la liste Fdsea -  JA. Une liste sur laquelle figureront les deux présidents respectifs de la fdsea et des JA, Philippe Jéhan et Jérémy Trémeau, ainsi que Nelly Loupy. Une liste qui comportera aussi plus d'un tiers de femmes. Pour le contenu, il faudra patienter quelques jours...

 

Quelques chiffres

7760 agriculteurs actifs inscrits sur les listes (provisoires) cette année, contre 8938 en 2013.
18 sièges à pourvoir dans le collège 1, contre 21 en 2013.
1 siège dans le collège des retraités, contre 2 en 2013.

Le calendrier

En principe, le 14 janvier, les électeurs recevront, par courrier, le matériel de vote. Ils auront ensuite, jusqu'au 31 janvier, pour voter, soit par correspondance, soit par Internet.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Julien Denormandie, ministre de l'Alimentation et de l'Agriculture
Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture : « Les NBT, ce ne sont pas des OGM »
Dans un entretien accordé à Agra presse, Les Marchés et Réussir.fr, le ministre de l’Agriculture prend position en faveur d’un…
Jean-Baptiste Vallée, directeur du développement pour les ressources humaines du Groupe Lactalis.
Le Groupe Lactalis va former 150 jeunes chaque année
Le Groupe Lactalis investit dans l’apprentissage. Son Centre de formation va ouvrir cette année, à Laval. 150 jeunes y seraient…
Les nappes ne manquent pas d’eau
Le service géologique régional du Brgm, qui gère depuis 2003 le réseau de suivi piézométrique patrimonial du département de la…
Faut-il faire des analyses de reliquats cette année ?

Sur la période du 1er septembre au 10 janvier, avec 322 mm, nous sommes exactement au niveau de la moyenne sur 30…

Convois agricoles : les règles pour circuler en sécurité
Un convoi agricole en règle, c’est éviter les risques pour soi et pour les usagers. Avec du matériel de plus en plus imposant,…
Comment gagner de l’argent en vérifiant simplement votre ration ?
En élevage laitier, plus de 50 % des charges opérationnelles sont liés à la nutrition. Optimiser l’efficacité alimentaire est…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53