Aller au contenu principal

Coeur de Mayenne entre en Gms

La marque Coeur de Mayenne sera présente dans les Leclerc du département à compter du 2 novembre, 2018 avec, en prime deux jours d'animation avec les éleveurs Ecla 53.

© Ecla 53

« C'est une étape supplémentaire franchie par notre collectif d'éleveurs », se réjouit Sylvain Rousselet,éleveur à Ruillé-Froid-Fonds, gérant d'Ecla 53 - l'association qui oeuvre depuis plus d'un an pour faire reconnaître la viande bovine élevée en Mayenne est devenue une Sarl.Ecla 53 s'est d'abord intéressée à la restauration hors domicile, notamment en fournissant des cantines scolaires dans le département. Un premier pas de développement et de reconnaissance pour les éleveurs de viande bovine en Mayenne. « Nous avions annoncé dès le début que nous fonctionnerions par étapes successives », poursuit Sylvain Rousselet. Ainsi, après avoir créé leur marque Coeur de Mayenne, le collectif des 27 éleveurs a rencontré les représentants des quatre magasins Leclerc du département : Château-Gontier, Mayenne, Laval et Saint-Berthevin. Des rencontres fructueuses, car « notre marque sera présente dans le rayon de boucherie traditionnelle de ces quatre magasins, à compter du 2 novembre et, dans un premier temps, jusqu'à la fin de l'année ». Les Centres Leclerc concernés ont contracté avec le collectif Ecla 53 l'acquisition de 4 bêtes par semaine, « soit une par magasin ». « Ce sont des animaux plutôt lourds, entre 480 et 520 kg, et conformés », précise Sylvain Rousselet. Ce sont les chefs bouchers des magasins qui ont donné leurs critères quant au type d'animal demandé par leur clientèle. Et il revient à Jean-Louis Petit, gérant délégué d'Ecla 53, d'aller choisir, sur pied, les animaux afin de  livrer les magasins au fil des semaines. Et d'ajouter : « cela nous permet de diversifier nos débouchés et de valoriser, en Mayenne, des animaux élevés dans le département ». Et, cerise sur le gâteau, les éleveurs Ecla 53 feront la promotion des races bovines à viande de la Mayenne les 2 et 3 novembre, au rayon boucherie des Leclerc.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Julien Denormandie, ministre de l'Alimentation et de l'Agriculture
Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture : « Les NBT, ce ne sont pas des OGM »
Dans un entretien accordé à Agra presse, Les Marchés et Réussir.fr, le ministre de l’Agriculture prend position en faveur d’un…
Jean-Baptiste Vallée, directeur du développement pour les ressources humaines du Groupe Lactalis.
Le Groupe Lactalis va former 150 jeunes chaque année
Le Groupe Lactalis investit dans l’apprentissage. Son Centre de formation va ouvrir cette année, à Laval. 150 jeunes y seraient…
Les nappes ne manquent pas d’eau
Le service géologique régional du Brgm, qui gère depuis 2003 le réseau de suivi piézométrique patrimonial du département de la…
Faut-il faire des analyses de reliquats cette année ?

Sur la période du 1er septembre au 10 janvier, avec 322 mm, nous sommes exactement au niveau de la moyenne sur 30…

Comment gagner de l’argent en vérifiant simplement votre ration ?
En élevage laitier, plus de 50 % des charges opérationnelles sont liés à la nutrition. Optimiser l’efficacité alimentaire est…
Convois agricoles : les règles pour circuler en sécurité
Un convoi agricole en règle, c’est éviter les risques pour soi et pour les usagers. Avec du matériel de plus en plus imposant,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53