Aller au contenu principal

Viande bovine : un accord sur un prix de revient

« Les représentants de la section Bovin d’Interbev ont validé la méthode de calcul d’un indicateur de prix de revient en viande bovine », indique la Fédération nationale bovine (Fnsea) et les Jeunes Agriculteurs dans un communiqué commun du 31 janvier 2019.
À partir des données du second semestre 2017, les prix de revient obtenus sont de « 4,64 €/kg carcasse pour une vache allaitante, 5,08 € pour une génisse, 4,50 € pour un jeune bovin et 3,08 € du kilo vif pour un broutard ». « Intégrant les différents postes de charge et une rémunération de l’éleveur basée sur 2 Smic, ce prix de revient sera mis à jour tous les six mois en suivant les indices Ipampa et ajusté tous les ans en fonction du montant des aides touchées par les éleveurs », explique la Coordination rurale dans un communiqué du 1er février.
Mais les syndicats ne se réjouissent pas pour autant de cette annonce. Pour la Fnb et la JA, il s’agit « d’une première étape » avant de « construire une contractualisation avec une formation du prix en marche avant ». Pour la CR, « il serait […] bien naïf de crier victoire », car l’indicateur va être pondéré par des indicateurs de marché dans les formules de calcul de prix. Pour la Confédération paysanne, il s’agit d’un « accord à minima », car le « système est inopérant » comme la filière ne contractualise que « pour une part infime des volumes ».

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

De l’eau en quantité et de qualité
À 32 ans, Damien Bellanger vient de s’installer en Eurl à Saint-Charles-la-Forêt. Il intervient dans les domaines du pompage, du…
Limiter la pénibilité du travail par la robotisation
Au Gaec des Baronnières à Nuillé-sur-Vicoin, les exploitants ont fait le choix d’investir dans la robotisation pour l’atelier…
Chiffres records pour Bel, mais prix à la baisse pour les éleveurs
L’assemblée générale de l’organisation de producteurs APBO, livrant chez Bel, s’est tenue la semaine dernière. La baisse du prix…
De l’importance du suivi de chantier
Fabien Jegu s’est installé en Gaec, à Cuillé, en mars 2015. Avec son associé, Marcel Pannetier, ils ont dû adapter leur nouveau…
La filière allaitante inquiète pour son avenir
Alors que le ministère de l’Agriculture a dévoilé de premières réflexions sur l’architecture de la future réforme de la Pac, qui…
Une première démonstration de force
Jeudi 25 mars, devant la préfecture de la Mayenne, à Laval, près de 200 agriculteurs sont venus montrer leur détermination…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53