Aller au contenu principal

Une nouvelle tête à la Maison des Agriculteurs

Depuis le jeudi 2 janvier 2020, Romain Devaux a pris la direction de votre journal Agri53, ainsi que celles de la Fdsea 53 et de l’Anefa 53. Présentation.

Romain Devaux a pris ses fonctions hier, jeudi 2 janvier, à la direction de la Fdsea 53, de l’Anefa 53, et comme directeur délégué d’Agri53.
Romain Devaux a pris ses fonctions hier, jeudi 2 janvier, à la direction de la Fdsea 53, de l’Anefa 53, et comme directeur délégué d’Agri53.
© PCG - Agri53

Il est officiellement arrivé hier dans les locaux de la Maison des Agriculteurs, pour prendre la suite de Cindy Tournat partie l’automne dernier. À 37 ans, Romain Devaux a été recruté par les responsables professionnels mayennais pour assurer la direction de la Fdsea, de la SAS FJC Édition (Agri53) et de l’Anefa. « Reprendre les rênes de cette grande maison aux côtés des administrateurs est une vraie responsabilité qui m’est remise. J’en mesure pleinement les enjeux vis-à-vis des agriculteurs mayennais qui nous font confiance », déclare celui qui auparavant travaillait en qualité de rédacteur en chef des journaux confrères de la Sarthe (Agri72) et du Maine-et-Loire (L’Anjou Agricole). Le nouveau directeur délégué d’Agri53 est donc un bon connaisseur du contexte de la presse agricole départementale, dont il dit apprécier particulièrement la spécificité. « En amont comme en aval, nous travaillons au service des exploitants. C’est pourquoi il est indispensable de garder, dans notre journal professionnel, une place de choix au local, aux reportages de terrain qui reflètent l’activité quotidienne de nos territoires. » En outre, si la presse papier reste à ses yeux une valeur sûre « qu’il faut savoir aussi faire évoluer », il aspire également à explorer un peu plus la voie du numérique « pour répondre à un type de public, encore minoritaire dans nos campagnes ».

Ancien animateur syndical

Le pilotage de journaux agricoles n’est pas la seule corde à son arc, puisque ce dernier avait auparavant assuré, pendant sept ans, les missions d’animateur syndical à la Fdsea de la Sarthe. Ayant fait ses armes au sein du syndicalisme majoritaire, Romain Devaux se réjouit d’avoir « la chance d’intégrer la Fdsea de la Mayenne, reconnue pour son dynamisme, la motivation de ses élus et l’implication de ses collaborateurs ». Avant d’avouer une certaine satisfaction « au retour aux sources », pour accompagner la défense de la profession agricole. « Comme beaucoup, je suis consterné par le manque de considération et les attaques répétées subies par les agriculteurs », se désole-t-il, conscient de la nécessité de maintenir une pression forte pour y répondre.

Le nouveau directeur de la Fdsea de la Mayenne s’emploiera donc à assurer le développement de l’organisation syndicale — à commencer par son renouvellement cette année —, tout en renforçant les liens avec ses partenaires du département et de la région.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Julien Denormandie, ministre de l'Alimentation et de l'Agriculture
Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture : « Les NBT, ce ne sont pas des OGM »
Dans un entretien accordé à Agra presse, Les Marchés et Réussir.fr, le ministre de l’Agriculture prend position en faveur d’un…
Les nappes ne manquent pas d’eau
Le service géologique régional du Brgm, qui gère depuis 2003 le réseau de suivi piézométrique patrimonial du département de la…
Jean-Baptiste Vallée, directeur du développement pour les ressources humaines du Groupe Lactalis.
Le Groupe Lactalis va former 150 jeunes chaque année
Le Groupe Lactalis investit dans l’apprentissage. Son Centre de formation va ouvrir cette année, à Laval. 150 jeunes y seraient…
Faut-il faire des analyses de reliquats cette année ?

Sur la période du 1er septembre au 10 janvier, avec 322 mm, nous sommes exactement au niveau de la moyenne sur 30…

Convois agricoles : les règles pour circuler en sécurité
Un convoi agricole en règle, c’est éviter les risques pour soi et pour les usagers. Avec du matériel de plus en plus imposant,…
Comment gagner de l’argent en vérifiant simplement votre ration ?
En élevage laitier, plus de 50 % des charges opérationnelles sont liés à la nutrition. Optimiser l’efficacité alimentaire est…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53