Aller au contenu principal

Nouveau bureau pour la Fdsea 53

Mardi 18 février, la Fdsea a élu un nouveau bureau. Florent Renaudier, éleveur laitier à Laubrières, a été choisi comme président.

Mickaël Guilloux, secrétaire général de la Fdsea 53, et le nouveau président du syndicat majoritaire, Florent Renaudier.
Mickaël Guilloux, secrétaire général de la Fdsea 53, et le nouveau président du syndicat majoritaire, Florent Renaudier.
© LG

« Nous allons assurer un mandat dans la continuité de celui qui vient de se finir. Notre rôle est de défendre tous les agriculteurs et agricultrices de la Mayenne. Cependant, nous voulons également mettre davantage l’accent sur nos adhérents », indique Florent Renaudier, nouveau président de la Fdsea de la Mayenne.
Si le syndicat mène des actions en faveur du monde agricole dans son assemble, il souhaite aussi apporter de la plus-value à tous ceux qui s’engagent et qui permettent la tenue de ces actions. Florent Renaudier prévoit notamment d’organiser un séminaire avec les administrateurs pour « travailler sur les projets de mandatures. »

« Il va falloir que l’on donne une image plus positive pour contrer l’image négative relayée qui ne reflète pas notre métier. Aujourd’hui, une minorité est plus visible que la majorité », indique Florent Renaudier. Selon eux, ouvrir les exploitations et s’emparer des nouveaux moyens de communication vont être nécessaires. « On doit montrer ce qu’on fait au quotidien. Si vous voulez apprendre sur l’agriculture posez des questions aux agriculteurs plutôt que de regarder la télé. Il faut aussi que l’on communique en interne en présentant les acquis que l’on peut avoir à la Fdsea et en externe auprès des élus et de la population », affirme Mickaël Guilloux, nouveau secrétaire général de la Fdsea 53.

Lors de son conseil d’administration, le syndicat a invité le directeur général de la direction départementale de la protection des populations (Ddcspp) pour échanger sur l’application des Egalim. D’après la Ddcspp, sur 135 contrôles effectués dans le département, 39 % présenteraient des anomalies. Le syndicat a encore remarqué des problèmes d’étiquetage de l’origine des produits.

Intervenir dans les écoles

Selon des remontées du réseau syndical, il y aurait aussi un problème de communication dans les écoles. « Des cours parlant d’agriculture ou d’écologie sont faits sur des supports très dirigés, qui pointent les agriculteurs comme responsables de tous les maux de la planète », explique Mickaël Guilloux.  La Fdsea exige, entres autres, de rencontrer l’inspecteur de l’académie de la Mayenne. Via ses sections, elle se dit prête à ouvrir plus les portes d’exploitations et à faire des interventions dans les écoles pour que les élèves « aient deux discours, qu’ils voient que tout n’est pas tout noir ou tout blanc ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Julien Denormandie, ministre de l'Alimentation et de l'Agriculture
Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture : « Les NBT, ce ne sont pas des OGM »
Dans un entretien accordé à Agra presse, Les Marchés et Réussir.fr, le ministre de l’Agriculture prend position en faveur d’un…
Prix du lait : redonner envie aux producteurs
La collecte cumulée des grands bassins laitiers exportateurs est en croissance pour le 16e mois consécutif. La hausse…
Jean-Baptiste Vallée, directeur du développement pour les ressources humaines du Groupe Lactalis.
Le Groupe Lactalis va former 150 jeunes chaque année
Le Groupe Lactalis investit dans l’apprentissage. Son Centre de formation va ouvrir cette année, à Laval. 150 jeunes y seraient…
Ega : loin de la souveraineté alimentaire
Une nouvelle fois, les agriculteurs de la Fdsea de la Mayenne se sont en rendus dans une grande surface lavalloise, mercredi 20…
Les nappes ne manquent pas d’eau
Le service géologique régional du Brgm, qui gère depuis 2003 le réseau de suivi piézométrique patrimonial du département de la…
Faut-il faire des analyses de reliquats cette année ?

Sur la période du 1er septembre au 10 janvier, avec 322 mm, nous sommes exactement au niveau de la moyenne sur 30…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53