Aller au contenu principal

Énergie, filières, Innov’action… La Chambre d’agriculture en mode projets

Mercredi, les élus Chambre étaient en session de printemps Le point presse qui a suivi a été l’occasion de brasser plusieurs sujets d’actualité.

© VG

• Mise en route. « C’était la première vraie session après celle des élections du président etdu bureau », souligne Stéphane Guioullier, président de la Chambre d’agriculture de la Mayenne et 2e vice-président de la Chambre régionale.

• Agribashing. « Il ne se passe pas une semaine sans entendre des messages anti-viande, anti-ceci, anti-cela... qui dénigrent l’agriculture. Nous avons la volonté de trouver des réponses. Montrons qui nous sommes, expliquons notre métier, communiquons, n’ayons pas peur de nous exprimer. Cela passe par les réseaux sociaux, mais aussi les fermes ouvertes et l’implication de l’agriculteur dans sa commune, son milieu, son territoire. »

• Énergie. Suite aux réunions publiques de novembre et décembre (400 participants en 4 réunions), « de nombreux agriculteurs appellent la Chambre, notamment pour du photovoltaïque ». Si le sujet n’est pas nouveau, « l’autoconsommation rebat les cartes ». Mais cela pose aussi « des questions plus techniques liées au coûts et délai de raccordement, aux pratiques agricoles comme la traite pas toujours compatibles avec la production d’électricité via le photovoltaïque ». Sur ces questions, la Chambre accompagne les projets énergie via le Consortium mis en place avec de nombreux partenaires.

• Ecla 53. « L’inauguration officielle de l’atelier de découpe d’Ernée aura lieu samedi 4 mai », indique Stéphane Guioullier. L’atelier, en cours d’équipement, devrait permettre « d’ici 3 à 4 ans, de travailler une vingtaine de bêtes par semaine ».

• Filière blé – pain. « Elle est en émergence. Des blés ont été semés spécifiquement pour cette filière. À la suite de la récolte, on en sera à une phase d’essais de mélanges, de tri, de fabrication de farine et de pain. » (Relire Agri53 du vendredi 5 avril 2019).

• Fonctionnement de la Chambre. « Chaque agent est affecté à un territoire. Nous avons actuellement 66 équivalents temps plein. C’est environ une petite dizaine d’agents en moins en raison des services qui ont été mutualisés » (services financiers, RH, notamment).

• Budget. « Le budget de 2018, avec un petit excédent de 75 000 € sur un global de 8 millions d’€, nous laisse une petite marge de manoeuvre. »

• Les priorités. Le président les a rappelées : « conforter le volet entreprise » et « la transmission : enjeu le plus important pour l’avenir ». Pour rappel, en 2017, 49 % des exploitants avaient au moins 50 ans. Et 390 cessations d’activités pour retraite par an sont prévues pour la période 2018 - 2023.

• Régionalisation. « La question sera traitée en septembre au cours d’un temps dédié. Nous prendrons le temps d’en analyser les tenants et les aboutissants. Est-ce que l’on a envie de cette régionalisation ? Est-ce que la Chambre régionale a envie de nous voir l’intégrer ? À elle aussi de venir nous convaincre de nous donner l’envie d’avoir envie. Mais la question ne sera posée qu’une seule fois au cours de cette mandature. » Quant à la réponse, elle pourrait avoir lieu, non pas à la session du 26 septembre, mais à la suivante.

• Innov’actions. Si la Chambre régionale n’organise pas, cette année, des Innov’Actions, elle permet à la Chambre de la Mayenne d’en mettre sur pied. « Une journée avicole est programmée le 13 juin », celle du désherbage mécanique le 6 juin et celle consacrée à la viande bovine
le 28 juin.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

De l’eau en quantité et de qualité
À 32 ans, Damien Bellanger vient de s’installer en Eurl à Saint-Charles-la-Forêt. Il intervient dans les domaines du pompage, du…
Limiter la pénibilité du travail par la robotisation
Au Gaec des Baronnières à Nuillé-sur-Vicoin, les exploitants ont fait le choix d’investir dans la robotisation pour l’atelier…
Chiffres records pour Bel, mais prix à la baisse pour les éleveurs
L’assemblée générale de l’organisation de producteurs APBO, livrant chez Bel, s’est tenue la semaine dernière. La baisse du prix…
De l’importance du suivi de chantier
Fabien Jegu s’est installé en Gaec, à Cuillé, en mars 2015. Avec son associé, Marcel Pannetier, ils ont dû adapter leur nouveau…
La filière allaitante inquiète pour son avenir
Alors que le ministère de l’Agriculture a dévoilé de premières réflexions sur l’architecture de la future réforme de la Pac, qui…
Une première démonstration de force
Jeudi 25 mars, devant la préfecture de la Mayenne, à Laval, près de 200 agriculteurs sont venus montrer leur détermination…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53