Aller au contenu principal

Collecte des pneus agricoles

Une nouvelle collecte de pneus agricoles usagés va débuter dès le mois de février, organisée,
depuis 2016, par le Conseil Départemental et les intercommunalités de la Mayenne. Collectés,
les pneus sont acheminés vers la cimenterie Lafarge de Saint-Pierre-la-Cour, où ils sont
broyés et utilisés comme combustible de substitution. À ce jour, 5 459 tonnes de pneus ont
été valorisées.

Seuls les pneus de voiture et de tracteurs (agraires) peuvent être collectés, sans jantes ni
corps étrangers. Les pneus de camions (PL) et remorques sont refusés. Après participation
financière du Conseil départemental et des intercommunalités, le coût de l’élimination restant
à charge des agriculteurs est de 70 €/tonne (poids moyen d’un pneu véhicule léger : 7 kg).
Pour toute personne intéressée par cette opération, une préinscription est nécessaire auprès
de la Chambre d’agriculture de la Mayenne, avant fin janvier si vous souhaitez éliminer vos
pneus maintenant. Au-delà, ils seront pris en compte pour la campagne de 2020.
Modalités : après inscription, l’intercommunalité reprendra contact avec vous pour vous
informer des modalités précises d’apport. La date et le lieu seront alors précisés. La prestation
sera facturée en fonction du tonnage réellement pesé, les jours de dépôt.

Inscriptions : par téléphone ou par mail auprès de Virginie Guichard au 02 43 67 38 35 ou
virginie.guichard@mayenne.chambagri.fr. Il est important d’indiquer vos nom, prénom,
nom de l’entreprise si c’est une société, adresse complète, nombre de pneus que vous
souhaitez éliminer, téléphone et mail.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

De l’eau en quantité et de qualité
À 32 ans, Damien Bellanger vient de s’installer en Eurl à Saint-Charles-la-Forêt. Il intervient dans les domaines du pompage, du…
Limiter la pénibilité du travail par la robotisation
Au Gaec des Baronnières à Nuillé-sur-Vicoin, les exploitants ont fait le choix d’investir dans la robotisation pour l’atelier…
Chiffres records pour Bel, mais prix à la baisse pour les éleveurs
L’assemblée générale de l’organisation de producteurs APBO, livrant chez Bel, s’est tenue la semaine dernière. La baisse du prix…
De l’importance du suivi de chantier
Fabien Jegu s’est installé en Gaec, à Cuillé, en mars 2015. Avec son associé, Marcel Pannetier, ils ont dû adapter leur nouveau…
La filière allaitante inquiète pour son avenir
Alors que le ministère de l’Agriculture a dévoilé de premières réflexions sur l’architecture de la future réforme de la Pac, qui…
Une première démonstration de force
Jeudi 25 mars, devant la préfecture de la Mayenne, à Laval, près de 200 agriculteurs sont venus montrer leur détermination…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53