Aller au contenu principal

Caroline Loysance : le drive fermier est "l'occasion de trouver des débouchés supplémentaires"

Le Drive Fermier 53, né en 2013, est une association de producteurs de la Mayenne qui offre la possibilité d’acheter des produits fermiers locaux via internet. Cette initiative est portée par le réseau Bienvenue à la ferme de la Mayenne. Caroline Loysance, agricultrice à Larchamps témoigne de son expérience.

© LC - CA53

Pouvez-vous présenter vos produits ?

Caroline Loysance : Je suis installée depuis 2002 en production lait de chèvres et depuis 2015 pour la transformation en fromages puis les yaourts depuis mi 2017. Mon mari quant à lui était en charge des vaches laitières dont il a cessé la production en 2019 pour me rejoindre en chèvres. L’exploitation compte aujourd’hui 400 chèvres et 50 hectares, essentiellement pour les céréales et le foin à destination des chèvres. >> Pourquoi avez-vous rejoint le Drive ? C. L. : Il y a 4 ans, j’ai souhaité rejoindre le Drive fermier, car c’était l’occasion de trouver des débouchés supplémentaires tout en conservant une vraie proximité avec le client, en suivant le principe de la vente directe sans intermédiaire. Nous sommes une association de bénévoles donc il y a de la vie de groupe avec une nécessaire cohésion et la possibilité de travailler avec d’autres producteurs, de sortir de son isolement. >> Quels en sont les bénéfices ? C. L. : Le Drive fermier 53 permet d’être plus connue sur Laval, la communication plus ciblée est gérée par l’association. On développe ainsi notre clientèle avec certains qui sont désormais fidèles et commandent des lots importants chaque semaine. >> Quelles sont vos perspectives au sein du Drive ? C. L. : La gamme a déjà été bien travaillée. Au début j’avais surtout les fromages dont les frais sont déclinés avec neuf épices différentes puis les yaourts qui comptent aujourd’hui 13 parfums. Afin de toujours m’adapter à la demande des clients, je propose désormais des lots de 6 et façonne des bouchées de fromage frais pour l’apéritif. >> Covid-19, comment vous adaptez-vous ? C. L. : Si le respect des règles d’hygiène est majeur dans notre production, les mesures ont été renforcées. En effet, nous portions déjà charlotte, blouse et gants et depuis mi-mars, le masque est systématique. Le rythme de production est très soutenu afin de répondre à la demande. Nous sommes soucieux de répondre à la demande des clients pour leur prouver l’intérêt qu’ils ont à consommer en direct de nos exploitations.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Prix du lait : redonner envie aux producteurs
La collecte cumulée des grands bassins laitiers exportateurs est en croissance pour le 16e mois consécutif. La hausse…
Julien Denormandie, ministre de l'Alimentation et de l'Agriculture
Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture : « Les NBT, ce ne sont pas des OGM »
Dans un entretien accordé à Agra presse, Les Marchés et Réussir.fr, le ministre de l’Agriculture prend position en faveur d’un…
Ega : loin de la souveraineté alimentaire
Une nouvelle fois, les agriculteurs de la Fdsea de la Mayenne se sont en rendus dans une grande surface lavalloise, mercredi 20…
Jean-Baptiste Vallée, directeur du développement pour les ressources humaines du Groupe Lactalis.
Le Groupe Lactalis va former 150 jeunes chaque année
Le Groupe Lactalis investit dans l’apprentissage. Son Centre de formation va ouvrir cette année, à Laval. 150 jeunes y seraient…
Les nappes ne manquent pas d’eau
Le service géologique régional du Brgm, qui gère depuis 2003 le réseau de suivi piézométrique patrimonial du département de la…
Préparer la saison de pâturage en organisant le parcellaire
La bonne organisation de son circuit de pâturage est la première précaution à prendre pour éviter les mauvaises surprises, mieux…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53