Aller au contenu principal

475 exploitations bio en Mayenne

La Mayenne a connu un fort développement de l’agriculture biologique ces dernières années. En 10 ans, les surfaces engagées en bio ont été multipliées par 3. En 2019, 63 exploitations supplémentaires sont désormais comptabilisées.

© Chambre d'agriculture de la Mayenne

En 2018, la Chambre d’agriculture recensait 418 exploitations orientées en agriculture biologique. Ce chiffre a continué de croître l’an dernier pour atteindre un total de 475 exploitations désormais orientées vers ce mode de production (données pour la période 16 mai 2018 au 15 mai 2019). Ce qui représente « 9,5 % des exploitations professionnelles mayennaises », selon les derniers chiffres communiqués par la Chambre d’agriculture de la Mayenne, sur la base Msa de 4990 exploitations dans le département en 2017.
Ainsi, 27 600 hectares sont utilisés par l’AB, soit 3 500 ha de plus qu’en 2018. Cela représente 6,8% de la SAU mayennaise (elle s’élève à 404 000 ha selon la Draf). La taille moyenne atteint les 58 ha. Elle était de 56 ha l’année précédente.Depuis 2016, la croissance annuelle des ha en AB est de cet ordre : +/- 3 000 ha/an. Une croissance qui était auparavant contenue entre 1 000 et 2 000 ha/an. La crise du lait de 2015-2016 est sans doute une des causes principales de cette montée en puissance de ce système de production. Dans le détail relevé « entre le 16 mai 2018 et le 15 mai 2019 », 48 conversions au bio ont été réalisées, auxquelles s’ajoutent 12 installations : dont 4 par reprise d’une exploitation bio, et 5 dans une structure déjà en bio. Ainsi que 3 conversions de terre en vue d’une
installation.
Depuis le 15 mai 2019, il y aurait eu « au moins 5 conversions/ installations » supplémentaires, indique la Chambre d’agriculture de la Mayenne.

A retrouvez en intégralité dans notre édition papier du 22 mai 2020

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

De l’eau en quantité et de qualité
À 32 ans, Damien Bellanger vient de s’installer en Eurl à Saint-Charles-la-Forêt. Il intervient dans les domaines du pompage, du…
Limiter la pénibilité du travail par la robotisation
Au Gaec des Baronnières à Nuillé-sur-Vicoin, les exploitants ont fait le choix d’investir dans la robotisation pour l’atelier…
Chiffres records pour Bel, mais prix à la baisse pour les éleveurs
L’assemblée générale de l’organisation de producteurs APBO, livrant chez Bel, s’est tenue la semaine dernière. La baisse du prix…
De l’importance du suivi de chantier
Fabien Jegu s’est installé en Gaec, à Cuillé, en mars 2015. Avec son associé, Marcel Pannetier, ils ont dû adapter leur nouveau…
La filière allaitante inquiète pour son avenir
Alors que le ministère de l’Agriculture a dévoilé de premières réflexions sur l’architecture de la future réforme de la Pac, qui…
Une première démonstration de force
Jeudi 25 mars, devant la préfecture de la Mayenne, à Laval, près de 200 agriculteurs sont venus montrer leur détermination…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53