Aller au contenu principal

475 exploitations bio en Mayenne

La Mayenne a connu un fort développement de l’agriculture biologique ces dernières années. En 10 ans, les surfaces engagées en bio ont été multipliées par 3. En 2019, 63 exploitations supplémentaires sont désormais comptabilisées.

© Chambre d'agriculture de la Mayenne

En 2018, la Chambre d’agriculture recensait 418 exploitations orientées en agriculture biologique. Ce chiffre a continué de croître l’an dernier pour atteindre un total de 475 exploitations désormais orientées vers ce mode de production (données pour la période 16 mai 2018 au 15 mai 2019). Ce qui représente « 9,5 % des exploitations professionnelles mayennaises », selon les derniers chiffres communiqués par la Chambre d’agriculture de la Mayenne, sur la base Msa de 4990 exploitations dans le département en 2017.
Ainsi, 27 600 hectares sont utilisés par l’AB, soit 3 500 ha de plus qu’en 2018. Cela représente 6,8% de la SAU mayennaise (elle s’élève à 404 000 ha selon la Draf). La taille moyenne atteint les 58 ha. Elle était de 56 ha l’année précédente.Depuis 2016, la croissance annuelle des ha en AB est de cet ordre : +/- 3 000 ha/an. Une croissance qui était auparavant contenue entre 1 000 et 2 000 ha/an. La crise du lait de 2015-2016 est sans doute une des causes principales de cette montée en puissance de ce système de production. Dans le détail relevé « entre le 16 mai 2018 et le 15 mai 2019 », 48 conversions au bio ont été réalisées, auxquelles s’ajoutent 12 installations : dont 4 par reprise d’une exploitation bio, et 5 dans une structure déjà en bio. Ainsi que 3 conversions de terre en vue d’une
installation.
Depuis le 15 mai 2019, il y aurait eu « au moins 5 conversions/ installations » supplémentaires, indique la Chambre d’agriculture de la Mayenne.

A retrouvez en intégralité dans notre édition papier du 22 mai 2020

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Julien Denormandie, ministre de l'Alimentation et de l'Agriculture
Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture : « Les NBT, ce ne sont pas des OGM »
Dans un entretien accordé à Agra presse, Les Marchés et Réussir.fr, le ministre de l’Agriculture prend position en faveur d’un…
Prix du lait : redonner envie aux producteurs
La collecte cumulée des grands bassins laitiers exportateurs est en croissance pour le 16e mois consécutif. La hausse…
Ega : loin de la souveraineté alimentaire
Une nouvelle fois, les agriculteurs de la Fdsea de la Mayenne se sont en rendus dans une grande surface lavalloise, mercredi 20…
Jean-Baptiste Vallée, directeur du développement pour les ressources humaines du Groupe Lactalis.
Le Groupe Lactalis va former 150 jeunes chaque année
Le Groupe Lactalis investit dans l’apprentissage. Son Centre de formation va ouvrir cette année, à Laval. 150 jeunes y seraient…
Les nappes ne manquent pas d’eau
Le service géologique régional du Brgm, qui gère depuis 2003 le réseau de suivi piézométrique patrimonial du département de la…
Faut-il faire des analyses de reliquats cette année ?

Sur la période du 1er septembre au 10 janvier, avec 322 mm, nous sommes exactement au niveau de la moyenne sur 30…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53