Aller au contenu principal

Une allocation de remplacement

« L'État prendra en charge, avec la Msa, 119 euros sur les 150 euros » de coût d'une journée de remplacement pour les agriculteurs contraints de garder leur(s) enfant(s) à domicile pour cause de fermeture des écoles : c'est ce qu'a annoncé le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, aux députés de la commission des Affaires économiques, le 16 avril. Une mesure inscrite dans une ordonnance publiée le 16 avril au JO, qui prévoit que ce montant sera fixé par décret. Baptisée « allocation de remplacement », cette aide « transitera par la MSA » et « sera plutôt de 112 euros, explique-t-on au cabinet du ministre de l'Agriculture, car c'est ce qui est versé aux médecins libéraux et on ne pourra pas aller plus haut. » L'allocation de remplacement « existe déjà en cas de congé maternité/paternité/adoption, poursuit la Rue de Varenne. Il y a toujours un reste à charge pour l'exploitant, mais il va diminuer. » « Le coût moyen d'une journée de remplacement est de 150 euros, avec des variations de plus ou moins 20 euros », explique-t-on au Service de remplacement France.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

De l’eau en quantité et de qualité
À 32 ans, Damien Bellanger vient de s’installer en Eurl à Saint-Charles-la-Forêt. Il intervient dans les domaines du pompage, du…
Limiter la pénibilité du travail par la robotisation
Au Gaec des Baronnières à Nuillé-sur-Vicoin, les exploitants ont fait le choix d’investir dans la robotisation pour l’atelier…
Chiffres records pour Bel, mais prix à la baisse pour les éleveurs
L’assemblée générale de l’organisation de producteurs APBO, livrant chez Bel, s’est tenue la semaine dernière. La baisse du prix…
De l’importance du suivi de chantier
Fabien Jegu s’est installé en Gaec, à Cuillé, en mars 2015. Avec son associé, Marcel Pannetier, ils ont dû adapter leur nouveau…
La filière allaitante inquiète pour son avenir
Alors que le ministère de l’Agriculture a dévoilé de premières réflexions sur l’architecture de la future réforme de la Pac, qui…
Une première démonstration de force
Jeudi 25 mars, devant la préfecture de la Mayenne, à Laval, près de 200 agriculteurs sont venus montrer leur détermination…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53