Aller au contenu principal

Un système plus herbager en alternative du maïs ensilage

Jeudi 6 février, l'association Montbéliarde Mayenne organisait son assemblée générale. Après une partie en salle en matinée, l'après-midi était consacrée à la visite du Gaec Vallée de la Jouanne à Forcé.

Les éleveurs membres du syndicat des éleveurs Montbéliard de la Mayenne lors de la visite au Gaec Vallée de la Jouanne.
Les éleveurs membres du syndicat des éleveurs Montbéliard de la Mayenne lors de la visite au Gaec Vallée de la Jouanne.
© A.F

L'assemblée générale de l'association Monbéliarde Mayenne avait lieu jeudi 6 février. L'après-midi, était consacré à la visite du Gaec Vallée de la Jouanne sur le thème : « orientation vers un système plus herbager, comment minimiser l'impact du maïs ensilage et quelles sont les alternatives », présenté par Mickael Sergent, de Seenovia. Guy, Annette et Cédric Chesnel ont fait le choix de se tourner vers un système plus herbager. Une stratégie faisant suite à une volonté de réduire l'usage de produits phytosanitaires, avec une exploitation située en coeur de bourg à Forcé, et face à la pression de l'urbanisation. Mais aussi en lien avec le réchauffement climatique, qui pour cette exploitation, impactait fortement le rendement et la qualité de la production de maïs ensilage. Les exploitants ont ainsi fait le choix de diminuer les surfaces de maïs ensilage et de les remplacer par des surfaces en luzerne. L'alimentation des vaches laitières se compose notamment, en été, d'ensilage d'herbe, d'enrubanné de luzerne, d'herbe pâturée et d'ensilage de maïs. Et en période hivernale, d'ensilage d'herbe, d'enrubanné de luzerne, de pulpe de betteraves et d'ensilage de maïs. Mickael Sergent a présenté les avantages et limites du maïs ensilage et des fourrages verts (lire tableau) en fonction des attentes de chacun sur son exploitation. Au Gaec Vallée de la Jouanne, les derniers rendements de maïs ensilage sont loin d'avoir attendu des rendements suffisants pour alimenter les vaches laitières de l'exploitation, un choix de se tourner vers un système herbager s'est donc confirmé pour les éleveurs.

 

Retrouvez l'intégralité de l'article dans le n° 206 d'Agri53
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Des rendements exceptionnels
Les ensilages de maïs ont débuté en Mayenne, avec de très bonnes surprises à la clé.
« Un très grand week-end familial »
Terre en Fête, véritable temps fort du réseau JA s'est dérouléce week-end à Pré-en-Pail-Saint-Samson.
« Entre 2,5 et 3 points de MS par semaine »
Les journées MS de Seenovia sont en cours dans les différents secteurs du département pour estimer la date de récolte des maïs…
" La plus grande manifestation de rassemblement d'animaux de France "
Le monde de l'élevage s'était donné rendez-vous à Évron le week-end dernier, pour le Festival de la viande et le Cima accueillant…
Le casse-tête de l’amiante
L’amiante dans les bâtiments d’élevage est une problématique récurrente. Des questions se posent autant pour l’éleveur qui…
OP Vaubernier : des avancées à concrétiser
Mardi 31 aout, les producteurs adhérents à l’Organisation de Producteurs Vaubernier ont pu se retrouver à Martigné-sur-…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53