Aller au contenu principal

Transportabilité des porcs : besoin de plus de pédagogie

A la demande des représentants des éleveurs porcins, la Ddcspp a réuni, vendredi 5 avril, les représentants et partenaires de la filière sur la question de la transportabilité des porcs et des constats de non conformités.

© AR

Depuis le début d’année, plusieurs éleveurs ont fait remonter un courrier concernant des anomalies à l’abattoir. La profession a donc demandé une réunion avec la Ddcspp, réunion qui s’est tenue vendredi dernier, avec des représentants d’éleveurs, d’abatteurs et de vétérinaires. 15% des lots introduits chez Socopa et 10 % chez Holvia comportent une anomalie : cela peut contraindre l’appellation « VPF » (viande de porc française). De nombreux éleveurs ont reçu un courrier présentant une anomalie ciblée ou bien avec un tableau récapitulatif de toutes les anomalies possibles. Les principaux constats de non conformités à l'abattoir sont divers, des documents d’accompagnement des porcs à l’abattoir (Dapa) non présents ou mal complétés, des porcs non frappés ou non destinés à la consommation (distorsions, rouget..), propreté non respecté…

Afin de réduire et corriger ces erreurs, il a été convenu que le courrier envoyé à l’éleveur soit également envoyé à l’organisation de producteurs (Op) afin de gagner en pédagogie. « Les éleveurs ont déjà réalisé beaucoup d’efforts, il faut continuer à les accompagner. Il ne faut pas tomber dans l’excès et que des animaux tout à fait consommables restent sur les quais » estime Mickaël Guilloux, responsable de la section porcine de la Fdsea de la Mayenne. Il a également été convenu la réalisation de bilan au trimestre « afin d'assurer un bon accompagnement et un bon suivi ». Un outil de dématérialisation appelé Pigconnect est en cours de validation. « Il permettra de résoudre un certain nombre d’anomalies » assure Mickaël Guilloux.

Rappel réglementaire concernant la transportabilité des porcs

L’Information sur la chaine alimentaire « ICA » est à complété (Cf : illustration ci-contre). De nombreuses règles sont à respecter avant l’envoi des animaux à l’abattoir : certaines informations sont à envoyer : un contenu, le Document d’Accompagnement des Porcs à l’Abattoir (DAPA), le respect d’identification, santé, bien-être, propreté et surtout la signature de l’éleveur qui engage sa responsabilité.

Pour les animaux aptes aux transports :

- Transport évitant toute blessure ou souffrance inutile. Attention : pas de transport en cas de blessure ou faiblesse physiologique.

- Isolement et soins d'urgence en cas de blessure ou maladie en cours de transport (à l'abattoir isolement immédiat au déchargement, abattage rapide ou euthanasie).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Julien Denormandie, ministre de l'Alimentation et de l'Agriculture
Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture : « Les NBT, ce ne sont pas des OGM »
Dans un entretien accordé à Agra presse, Les Marchés et Réussir.fr, le ministre de l’Agriculture prend position en faveur d’un…
Jean-Baptiste Vallée, directeur du développement pour les ressources humaines du Groupe Lactalis.
Le Groupe Lactalis va former 150 jeunes chaque année
Le Groupe Lactalis investit dans l’apprentissage. Son Centre de formation va ouvrir cette année, à Laval. 150 jeunes y seraient…
Les nappes ne manquent pas d’eau
Le service géologique régional du Brgm, qui gère depuis 2003 le réseau de suivi piézométrique patrimonial du département de la…
Faut-il faire des analyses de reliquats cette année ?

Sur la période du 1er septembre au 10 janvier, avec 322 mm, nous sommes exactement au niveau de la moyenne sur 30…

Convois agricoles : les règles pour circuler en sécurité
Un convoi agricole en règle, c’est éviter les risques pour soi et pour les usagers. Avec du matériel de plus en plus imposant,…
Comment gagner de l’argent en vérifiant simplement votre ration ?
En élevage laitier, plus de 50 % des charges opérationnelles sont liés à la nutrition. Optimiser l’efficacité alimentaire est…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53