Aller au contenu principal

Terre en Fête 2023 : record battu

Avec 9 500 visiteurs recensés, cette 40e édition de Terre en Fête, à Saint-Germain-le-Guillaume, a battu les records d’affluence. Le plein d’animations a attiré la foule samedi et surtout dimanche.

« Hier, samedi, on a fait 2 100 entrées payantes, ce qui n’est pas mal du tout pour un samedi », confiait, dimanche matin, François Blot, le président des Jeunes Agriculteurs de la Mayenne. Un dimanche qui a vu la foule arriver tout au long de la journée. « On a même eu une famille qui a fait plus d’une heure et demie pour venir à Terre en Fête », s’étonnait Amélie Simon, animatrice JA53. Au total, les JA53 estiment avoir accueilli 9 500 visiteurs sur les deux jours de cette 40e édition. « C’était une super expérience, un super week-end. Nous avions une sacrée équipe soudée et 250 de bénévoles très investis. Tout le monde s’est donné à fond. Je suis hyper content et impressionné par ce que nous avons réalisé tous ensemble », synthétisait Alexandre Basthiste, responsable de l’organisation, au lendemain de l’événement.

Mais qu’est-ce qui attire autant le public ? Les animations à sensations, sans doute. Car, comme chaque année, la foule s’est massée le long des barrières encadrant la piste conçue spécialement pour le Moiss’Batt cross et l’auto-cross. Chez les moiss’batt, c’est l’équipage de Laval’Heureuse, qui s’est, une fois encore, imposé, mais avec juste un petit point d’avance sur son premier rival, l’équipe de La Torpille. Une équipe qui aura à cœur de prendre sa revanche, sportivement bien sûr, lors de la 41e édition qui devrait se tenir dans le canton du Horps. La Montjeannaise a, quant à elle, pris la 3e place, avec 3 petits points de moins que La Torpille. Des scores serrés qui révèlent la rivalité continue dans les 7 manches proposées et au cours de la finale. Entre deux manches, comme l’an passé, les auto-cross ont, elles aussi, fait le show. Avec des pilotes prêts à tout, tonneaux compris, pour gagner. On a même vu une voiture prendre feu. Un feu vite éteint grâce à l’équipe de sécurité, toujours prompte à intervenir pour sécuriser les pilotes, les véhicules, la piste et le public. Bref, du grand spectacle avec son lot de poussière et de vrombissements.

 

Jeux de patience

Plus calme, en à côté, s’est déroulé pour la première fois pour un Terre en Fête, un concours de tracteur-force. Une bonne vingtaine de tracteurs étaient inscrits pour mener au plus loin une masse. « Chi va piano ,va sano », comme disent les Italiens. Ce qui s’est avéré, puisque les conducteurs de tracteurs qui ont réussi à aller le plus loin possible, soit 100 m, ne sont pas partis les deux pieds sur l’accélérateur. Loin de là… La puissance oui, mais une puissance diffusée progressivement.

La patience, on l’a aussi trouvée du côté des jeunes laboureurs. Que ce soit samedi pour le concours cantonal de labour, ou dimanche pour le départemental. Cette année, c’est Nicolas Brehin, du canton de Meslay-du-Maine qui a terminé meilleur laboureur de la Mayenne, juste devant Stecy Delhommel qui, elle, l’avait emporté l’an dernier. Et comme en 2022, ces deux représentant du département seront au Régional qui se tient ce week-end à Mouchamps, en Vendée. On croise les doigts pour avoir un Mayennais qualifié au France…

Les résultats

Départemental de labour :
1er Nicolas Brehin (canton de Meslay-du-Maine), 2e Stecy Delhommel, (canton de Château-Gontier), 3e Maxence Breux (canton de Chailland) et compétiteur le plus jeune, 4e  Evann Gendry (canton de Chailland), 5e Raphaël Rezé (canton de Meslay-du-Maine), 6e Martin Letempier (canton de Landivy), 7e Camille Lenourry (canton du Horps), 8e Benjamin Amedée (canton de Landivy).

Moiss’Batt cross : 1-Laval'Heureuse 157 points, 2-La Torpille 156 points, 3-La Montjeannaise 153 points, 4-La Suzon, 5-La Diabolix II, 6-La Mini JD, 7-La Douloureuse, 8-La Nouille, 9-La Sauterelle, 10-La Som'K, 11-La Désirée, 12-La Meslinoise, 13-La Schtroumpfette.

Auto-cross : 1-La Super 5 191 points, 2-Les Voyageurs 156 points, 3-La Coccinelle 150 points, 4-La Brigitte, 5-007, 6-La Team 44, 7-C15 du Seigneur, 8-L'Elite, 9-Xsara en Sueur, 10-La 206 Tunning, 11-La Baldicéenne, 12-La Saxonne, 13-La Panthère, 14-La Choupette, 15-MMS, 16-C Cross, 17-La Courtoisie, 18-La Bichette, 19-La Luitréenne, 20-La Thérèse, 21-La Rosette, 22-La Citroën Xsara.

Minipelle adulte : Kevin Giret, enfant : Enora Toueille.

Concours de dessin : 1re : Ema, 7 ans, 2e Kylian Langevin, 3e Lisa Pouteau Bannier.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Violent orage : une vague submerge une ferme à Champgenéteux

Dans la soirée du dimanche 12 mai, un violent orage, provoquant d’intenses précipitations, s’est abattu à Bais, Champgenéteux…

Comment orienter les jeunes vers l’agriculture ?

Mercredi 22 mai, l’Association nationale pour l'emploi et la formation en agriculture en Mayenne (Anefa 53) tenait son…

Ordre du Mérite agricole : 36 nouveaux récipiendaires en Mayenne

Mercredi soir 15 mai avait lieu en préfecture de Mayenne une nouvelle cérémonie de remise de médailles de l’Ordre du Mérite…

Portes ouvertes en veaux de boucherie : « Montrer que c’est un métier à part entière »

Jeudi 6 juin, l’élevage de veaux de boucherie du Gaec Pharis-Bruneau et de l'EARL de Romain Bruneau va ouvrir ses portes. Un…

Les Ets Martin, une EDT en plein boom des semis

Mardi 4 juin, nous sommes allés à la rencontre des Établissements Martin, situés à La Pellerine, pour savoir comment se…

Tarif réduit du GNR : l'attestation d'exonération se fait attendre

Nouvelle étape dans le combat des agriculteurs français en faveur de la compétitivité de leurs exploitations et de la…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 103€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53