Aller au contenu principal

Seuil d'alerte pour le territoire de Mayenne médiane-aval et Mayenne amont

Devant l’absence de précipitations significatives, les débits observés sur les territoires hydrographiques de la Mayenne Médiane-aval et Mayenne amont ont atteint un seuil d’alerte et les territoires de l’Oudon et de la Sarthe aval ont atteint le seuil de vigilance, impliquant des restrictions d’usage de l’eau. Un arrêté de restrictions de l’eau a été pris le 16 juillet.

Carte des seuils
Carte des seuils
© PREFECTURE 53

Tel que défini dans l’arrêté-cadre du 18 juin 2019, limitant les usages de l’eau en période de sécheresse, quatre niveaux de gestion sont définis : le niveau de vigilance, incitant à une limitation volontaire des usages de l’eau. Le niveau d’alerte, fixant des mesures de limitation des usages. Le niveau d’alerte renforcée, fixant la suspension de certains usages et le niveau de crise, interdisant certains usages non prioritaires. L’arrêté-cadre s’applique à l’ensemble des usages de l’eau, quelle que soit l’origine de la ressource utilisée : eau superficielle, eau souterraine ou réseau d’eau potable, à l’exception des usages prioritaires ou des usages pour les-quels l’origine de la ressource est déconnectée du milieu aquatique à l’étiage. Le niveau d’alerte est atteint par de nombreuses communes mayennaises situées sur les territoires Mayenne médiane-aval et Mayenne amont. Elles sont concernées par des mesures de restrictions. Pour les usages agricoles, la principale restriction impacte les irrigants avec une interdiction d’irriguer de 10 h à 20 h et le dimanche de 20 h au lundi 10 h.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Julien Denormandie, ministre de l'Alimentation et de l'Agriculture
Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture : « Les NBT, ce ne sont pas des OGM »
Dans un entretien accordé à Agra presse, Les Marchés et Réussir.fr, le ministre de l’Agriculture prend position en faveur d’un…
Les nappes ne manquent pas d’eau
Le service géologique régional du Brgm, qui gère depuis 2003 le réseau de suivi piézométrique patrimonial du département de la…
Jean-Baptiste Vallée, directeur du développement pour les ressources humaines du Groupe Lactalis.
Le Groupe Lactalis va former 150 jeunes chaque année
Le Groupe Lactalis investit dans l’apprentissage. Son Centre de formation va ouvrir cette année, à Laval. 150 jeunes y seraient…
Faut-il faire des analyses de reliquats cette année ?

Sur la période du 1er septembre au 10 janvier, avec 322 mm, nous sommes exactement au niveau de la moyenne sur 30…

Convois agricoles : les règles pour circuler en sécurité
Un convoi agricole en règle, c’est éviter les risques pour soi et pour les usagers. Avec du matériel de plus en plus imposant,…
Comment gagner de l’argent en vérifiant simplement votre ration ?
En élevage laitier, plus de 50 % des charges opérationnelles sont liés à la nutrition. Optimiser l’efficacité alimentaire est…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53