Aller au contenu principal

Richard Chamaret, nouveau président de Territoire d’Énergie Mayenne

Lundi 21 septembre, Richard Chamaret, maire de Méral, a été élu à la présidence de Territoire d’Énergie Mayenne pour la période 2020-2026.

Richard Chamaret, président de Territoire d’Énergie Mayenne.
Richard Chamaret, président de Territoire d’Énergie Mayenne.
© VG - Agri53

C’est un proche de l’agriculture qui vient d’être élu à la présidence de Territoire d’Énergie Mayenne, succédant ainsi à Norbert Bouvet. Comme son prédécesseur, c’est d’abord un élu de terrain. Dans sa commune, Méral où, après avoir été adjoint, il est devenu maire, cette année. Puis à l’échelon de la communauté de communes du Pays de Craon au sein de laquelle il préside la commission « Environnement, eau, assainissement ». Celui qui, dans le civil, exerce la fonction de consultant en recrutement auprès du monde agricole s’est investi depuis 2014 dans le syndicat mixte départemental pour le développement des énergies. Il a notamment suivi de très près les dossiers de créations d’unités de méthanisation, persuadé, à juste titre, que « la production d’énergies renouvelables est au cœur de nos territoires ruraux ». « J’imagine, demain, des secteurs en autoconsommation collective locale, pour un groupe d’agriculteurs, une Cuma, une commune », nous confiait-il en juillet dernier. À l’instar de Meslay-du-Maine où l’unité de méthanisation apporte 50 % de l’énergie fossile consommée dans la commune (gaz naturel). Unité qui a vu le jour grâce à un groupe d’agriculteurs.
Un exemple à développer, car, comme l’analysait Richard Chamaret, dans nos colonnes en 2018 : « La Mayenne est un département rural, agricole. La méthanisation y est donc plus qu’envisageable. Avec un apport de 50 % des lisiers et fumiers produits par les fermes de la Mayenne dans des unités de méthanisation, on arriverait à produire 1,5 fois les besoins en gaz du département. » Et l’une des missions de Territoire d’Énergie 53, c’est de « développer le réseau de gaz en Mayenne », pour accompagner la multiplication des projets d’unités de production de biométhane.
Plus largement, rappelons que les missions de Territoire d’Énergie Mayenne concernent l’appui aux collectivités locales pour le développement énergétique au sens large et les réseaux nécessaires, ce dans tout le département.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

De l’eau en quantité et de qualité
À 32 ans, Damien Bellanger vient de s’installer en Eurl à Saint-Charles-la-Forêt. Il intervient dans les domaines du pompage, du…
Limiter la pénibilité du travail par la robotisation
Au Gaec des Baronnières à Nuillé-sur-Vicoin, les exploitants ont fait le choix d’investir dans la robotisation pour l’atelier…
Chiffres records pour Bel, mais prix à la baisse pour les éleveurs
L’assemblée générale de l’organisation de producteurs APBO, livrant chez Bel, s’est tenue la semaine dernière. La baisse du prix…
De l’importance du suivi de chantier
Fabien Jegu s’est installé en Gaec, à Cuillé, en mars 2015. Avec son associé, Marcel Pannetier, ils ont dû adapter leur nouveau…
La filière allaitante inquiète pour son avenir
Alors que le ministère de l’Agriculture a dévoilé de premières réflexions sur l’architecture de la future réforme de la Pac, qui…
Une première démonstration de force
Jeudi 25 mars, devant la préfecture de la Mayenne, à Laval, près de 200 agriculteurs sont venus montrer leur détermination…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53