Aller au contenu principal

Retraites : les grandes lignes du projet du Gouvernement

Mercredi, le Premier ministre a dévoilé le contenu du projet de réforme des retraites visant à mettre en place un système universel pour tous les concitoyens.

Le Premier ministre Édouard Philippe lors de la présentation du projet de réforme du système des retraites.
Le Premier ministre Édouard Philippe lors de la présentation du projet de réforme du système des retraites.
© DR

« Le temps est venu de construire un système universel de retraites. » C’est ainsi que le Premier ministre a présenté son projet de réforme des retraites, le qualifiant de « nouveau pacte entre les générations », « pacte fidèle dans son esprit à celui que le Conseil national de la Résistance a imaginé et mis en oeuvre après-guerre ». « Cette réforme n’est pas une bataille », a-t-il continué.
« La loi prévoira une règle d’or pour que la valeur du point acquis ne puisse pas baisser ». Cette valeur sera indexée « sur les salaires » qui, en France, « augmentent plus vite » que l’inflation.


Les principaux points de réforme :

- Retraite minimum garantie à 1 000 euros par mois et 85 % du Smic « dans la durée ».
- Âge légal de départ à la retraite : 62 ans.
- Âge d’équilibre à 64 ans en 2027 avec « un système de bonus-malus qui incitera les Français à travailler plus longtemps ».
- Des points supplémentaires accordés aux femmes dès le 1er enfant, soit 5 % par enfant.
- « Les plus riches paieront une cotisation de solidarité plus élevée qu’aujourd’hui », a annoncé Édouard Philippe.
- Le projet de loi sera soumis au conseil des ministres le 22 janvier et devant le Parlement fin février.
- Retour à l’équilibre financier confié aux partenaires sociaux.
- Les Français nés avant 1975 « ne seront pas concernés » par la réforme des retraites.
- La génération 2004, « qui aura 18 ans en 2022 », sera « la première à intégrer le système universel de retraite ».
- Pour les autres générations, « la transition sera très progressive… Seules les années travaillées à partir de 2025 seront régies par le système universel ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Prix du lait : redonner envie aux producteurs
La collecte cumulée des grands bassins laitiers exportateurs est en croissance pour le 16e mois consécutif. La hausse…
Julien Denormandie, ministre de l'Alimentation et de l'Agriculture
Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture : « Les NBT, ce ne sont pas des OGM »
Dans un entretien accordé à Agra presse, Les Marchés et Réussir.fr, le ministre de l’Agriculture prend position en faveur d’un…
Ega : loin de la souveraineté alimentaire
Une nouvelle fois, les agriculteurs de la Fdsea de la Mayenne se sont en rendus dans une grande surface lavalloise, mercredi 20…
Jean-Baptiste Vallée, directeur du développement pour les ressources humaines du Groupe Lactalis.
Le Groupe Lactalis va former 150 jeunes chaque année
Le Groupe Lactalis investit dans l’apprentissage. Son Centre de formation va ouvrir cette année, à Laval. 150 jeunes y seraient…
Les nappes ne manquent pas d’eau
Le service géologique régional du Brgm, qui gère depuis 2003 le réseau de suivi piézométrique patrimonial du département de la…
Préparer la saison de pâturage en organisant le parcellaire
La bonne organisation de son circuit de pâturage est la première précaution à prendre pour éviter les mauvaises surprises, mieux…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53