Aller au contenu principal

Retraites "impossibles" à revaloriser : "Purement scandaleux" pour Claude Charon

Le président de la section des anciens exploitants de la Mayenne (Fdsea 53) estime "scandaleux" les propos du Président Macron sur la revalorisation des retraites agricoles.

Claude Charon.
Claude Charon.
© VG - Agri53

« C’est purement scandaleux ! » Le président de la section des anciens retraités de la Fdsea de la Mayenne, Claude Charon, ne mâche pas ses mots après avoir entendu l’impossibilité, selon le président de la République, Emmanuel Macron, de revaloriser les niveaux des pensions des retraités agricoles.

Claude Charon rappelle que cette revalorisation « faisait partie des annonces de la campagne électorale de Emmanuel Macron. Il avait annoncé 85 % du Smic pour toutes les retraites agricoles », poursuit Claude Charon. « Là, c’est une forme de mépris pour tous ces gens qui ont travaillé toute leur vie. C’est les ignorer complètement ! »

La section des anciens exploitants ne compte pas en rester là. « Avec la Frsea Pays de la Loire, nous avons rédigé une motion que nous proposerons lors de notre congrès national les 8 et 9 mars prochains. Nous n’allons pas lâcher le morceau des 85 % et demanderons une forte revalorisation dès maintenant pour les conjointes qui, bien qu’ayant travaillé toute leur vie, touchent moins de 600 € par mois ! »

Claude Charon souligne que les 75 % du Smic n’ont pas été revalorisés depuis 2013. « Sans parler des 85 %, nous sommes plutôt à 71 % actuellement ! »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Julien Denormandie, ministre de l'Alimentation et de l'Agriculture
Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture : « Les NBT, ce ne sont pas des OGM »
Dans un entretien accordé à Agra presse, Les Marchés et Réussir.fr, le ministre de l’Agriculture prend position en faveur d’un…
Jean-Baptiste Vallée, directeur du développement pour les ressources humaines du Groupe Lactalis.
Le Groupe Lactalis va former 150 jeunes chaque année
Le Groupe Lactalis investit dans l’apprentissage. Son Centre de formation va ouvrir cette année, à Laval. 150 jeunes y seraient…
Les nappes ne manquent pas d’eau
Le service géologique régional du Brgm, qui gère depuis 2003 le réseau de suivi piézométrique patrimonial du département de la…
Faut-il faire des analyses de reliquats cette année ?

Sur la période du 1er septembre au 10 janvier, avec 322 mm, nous sommes exactement au niveau de la moyenne sur 30…

Comment gagner de l’argent en vérifiant simplement votre ration ?
En élevage laitier, plus de 50 % des charges opérationnelles sont liés à la nutrition. Optimiser l’efficacité alimentaire est…
Convois agricoles : les règles pour circuler en sécurité
Un convoi agricole en règle, c’est éviter les risques pour soi et pour les usagers. Avec du matériel de plus en plus imposant,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53