Aller au contenu principal

Retraites agricoles : premier feu vert pour une revalorisation

Alors que l'examen parlementaire de la réforme des retraites est suspendu depuis l'épisode pandémique, la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale a adopté, le 10 juin, la proposition de loi d'André Chassaigne (PCF) visant à assurer la revalorisation des pensions de retraite agricoles.

© Pexels

En mai 2018, via une procédure de vote bloqué, le gouvernement avait fait échouer son adoption au Sénat, mettant en avant la réforme générale en préparation.

Le but du texte est de garantir une pension minimale à 85% du Smic aux retraités actuels. Au passage, la commission s’est dite favorable à un amendement qui conditionne cette revalorisation « au fait d’avoir demandé l’ensemble de ses droits à la retraite ». Soutenu par Olivier Damaisin (LREM), cet amendement prévoit aussi, « dans un objectif de justice sociale », un écrêtement pour les polypensionnés au profit des monopensionnés. Enfin, il propose de décaler l’entrée en vigueur de la proposition de loi au 1er janvier 2022.

Ces modifications ont dété énoncées par André Chassaigne et par le groupe de la Gauche Démocrate et Républicaine qui regrettent, dans un communiqué, « qu’un amendement porté par la majorité (…) réduise le nombre de bénéficiaires en introduisant une prise en compte de l’ensemble des pensions perçues ».

La proposition de loi sera examinée en deuxième lecture, le 18 juin, par l’ensemble des députés.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

De l’eau en quantité et de qualité
À 32 ans, Damien Bellanger vient de s’installer en Eurl à Saint-Charles-la-Forêt. Il intervient dans les domaines du pompage, du…
Limiter la pénibilité du travail par la robotisation
Au Gaec des Baronnières à Nuillé-sur-Vicoin, les exploitants ont fait le choix d’investir dans la robotisation pour l’atelier…
Chiffres records pour Bel, mais prix à la baisse pour les éleveurs
L’assemblée générale de l’organisation de producteurs APBO, livrant chez Bel, s’est tenue la semaine dernière. La baisse du prix…
De l’importance du suivi de chantier
Fabien Jegu s’est installé en Gaec, à Cuillé, en mars 2015. Avec son associé, Marcel Pannetier, ils ont dû adapter leur nouveau…
La filière allaitante inquiète pour son avenir
Alors que le ministère de l’Agriculture a dévoilé de premières réflexions sur l’architecture de la future réforme de la Pac, qui…
Une première démonstration de force
Jeudi 25 mars, devant la préfecture de la Mayenne, à Laval, près de 200 agriculteurs sont venus montrer leur détermination…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53