Aller au contenu principal

« Poursuivre le travail au service et l'appui à l'agriculture »

Comme il est de tradition, Stéphane Guioullier, président de la Chambre d'agriculture de la Mayenne, a présenté, lundi soir, ses voeux au personnel, partenaires et élus de la Chambre d'agriculture de la Mayenne.

© AF

Commençant son discours par ces mots : « ce rassemblement est chaque année un moment privilégié de bons souhaits et de convivialité », Stéphane Guiouiller n'a pas manqué de saluer la mémoire de Claude Cochonneau, décédé en fin d'année dernière.

« Cette mauvaise nouvelle à l'approche de l'ambiance des fêtes de fin d'année a plongé le milieu agricole, et plus largement, dans la tristesse. Claude Cochonneau était le président de la Chambre régionale des Pays de la Loire et le président de notre tête de réseau nationale, l'Apca. Il s'était engagé très tôt dans les responsabilités agricoles, chez les jeunes agriculteurs, à la Fdsea de la Sarthe, à la Fnsea et dans les Chambres d'agriculture. C'était un homme de dialogue. Il avait par exemple intégré le fait que la Mayenne soit sur son propre tempo en ce qui concerne l'organisation des Chambres d'agriculture ».

Une réorganisation territoriale

Les voeux sont aussi l'occasion de présenter les perspectives pour 2020. Cette année, « la Session Chambre d'agriculture de la Mayenne débattra et délibérera sur la pleine entrée ou non de la Chambre d'agriculture de la Mayenne dans le dispositif de régionalisation des Chambres d'agriculture des Pays de la Loire. » Cette session aura lieu le 24 mars.

Les élus vont également devoir travailler sur la territorialisation de la chambre avec un découpage du département en cinq territoires.

En appui de l'agriculture

Pour conclure son discours, Stéphane Guioullier a rappelé l'importance de « poursuivre le travail au service et l'appui à l'agriculture », et a ajouté quelques notes d'espoir, au-delà des difficultés du monde agricole : « invitons-nous, tous ensemble à continuer de donner le meilleur de nous-même au service de notre agriculture, de nos territoires et de notre société. Pensons à apprécier les valeurs et le sens de la vie et à privilégier ce qui peut nous rapprocher ».


Retrouvez plus d'informations et l'intégralité du discours de Stéphane Guiouiller dans le numéro 202 d'Agri53
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Chiffres records pour Bel, mais prix à la baisse pour les éleveurs
L’assemblée générale de l’organisation de producteurs APBO, livrant chez Bel, s’est tenue la semaine dernière. La baisse du prix…
De l’importance du suivi de chantier
Fabien Jegu s’est installé en Gaec, à Cuillé, en mars 2015. Avec son associé, Marcel Pannetier, ils ont dû adapter leur nouveau…
La filière allaitante inquiète pour son avenir
Alors que le ministère de l’Agriculture a dévoilé de premières réflexions sur l’architecture de la future réforme de la Pac, qui…
De nouveaux modes de logement en bâtiment pour vaches laitières
Le bien-être des animaux nécessite de respecter une alimentation adaptée, un logement confortable, des conditions d’élevage…
Une première démonstration de force
Jeudi 25 mars, devant la préfecture de la Mayenne, à Laval, près de 200 agriculteurs sont venus montrer leur détermination…
Un gain de 4 kg par VL et par jour
En mars, le Gaec de la Leudrie figurait parmi les étapes du Robot day’s de Seenovia. L’exploitation, à cheval entre la Mayenne et…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53