Aller au contenu principal

Les trois pouliches percheronnes mayennaises sur le podium

Gaïacole des Genêts, Grive des Marais et Girly de la Noë, trois pouliches percheronnes, élevées en Mayenne, sont montées sur le podium du Concours général agricole. Une situation unique.

Grive des Marais se classe deuxième au classement des pouliches de race percheronne.
Grive des Marais se classe deuxième au classement des pouliches de race percheronne.
© RW

C’est une grande première dans l’histoire du Concours général agricole de la race percheronne : les trois Mayennais qui participaient au concours sont sur le podium ! Gaïacole des Genêts, la pouliche de Michel et Jérôme Tessier l’emporte sur ses six concurrentes. Élevée à Champgenéteux, elle a été remarquée par les jurés pour son allure et son élégance. Ce tout premier Sia est donc une grande réussite pour l’éleveur. La pouliche est suivie sur le podium de Grive des Marais qui est née dans l’élevage de Yolande et Jean-Joseph Rousseau à Montenay et en troisième position, Girly de la Noë,élevée au Gaec Vallée Frères à Cossé-le-Vivien, où elle est née. « On aurait encore pu jouer une place, mais on est super content d’être présent et de faire honneur à la Mayenne », commente Denis Vallée.

Un classement serré

Les jurés ont salué la qualité des animaux présentés à ce concours 2019. Pendant une heure trente, les sept pouliches sélectionnées ont été méticuleusement examinées par les juges. Morphologie, robe, allures, rien n’échappe aux trois juges. D’après leurs propres aveux, départager les deuxième et troisième places a été très difficile. La plupart des pouliches restent au Salon jusqu’au dimanche 3 mars, l’occasion d’aller saluer les éleveurs et animaux qui font la fierté de la Mayenne.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Julien Denormandie, ministre de l'Alimentation et de l'Agriculture
Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture : « Les NBT, ce ne sont pas des OGM »
Dans un entretien accordé à Agra presse, Les Marchés et Réussir.fr, le ministre de l’Agriculture prend position en faveur d’un…
Prix du lait : redonner envie aux producteurs
La collecte cumulée des grands bassins laitiers exportateurs est en croissance pour le 16e mois consécutif. La hausse…
Ega : loin de la souveraineté alimentaire
Une nouvelle fois, les agriculteurs de la Fdsea de la Mayenne se sont en rendus dans une grande surface lavalloise, mercredi 20…
Jean-Baptiste Vallée, directeur du développement pour les ressources humaines du Groupe Lactalis.
Le Groupe Lactalis va former 150 jeunes chaque année
Le Groupe Lactalis investit dans l’apprentissage. Son Centre de formation va ouvrir cette année, à Laval. 150 jeunes y seraient…
Les nappes ne manquent pas d’eau
Le service géologique régional du Brgm, qui gère depuis 2003 le réseau de suivi piézométrique patrimonial du département de la…
Faut-il faire des analyses de reliquats cette année ?

Sur la période du 1er septembre au 10 janvier, avec 322 mm, nous sommes exactement au niveau de la moyenne sur 30…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53