Aller au contenu principal

Les prix à la production en hausse de 4 %

D’après la dernière note de conjoncture d’Agreste, les prix à la production de l’ensemble des produits agricoles ont augmenté de 4 % sur un an en mai 2019, tirés surtout par les cours des céréales, des porcins, du lait et des pommes de terre.

Les prix des céréales restent au-dessus de 2018, mais la hausse est moins marquée qu’en début d’année, les perspectives de bonnes récoltes en Europe et en zone de mer Noire pesant sur les prix.
Les prix des vins, sauf hors appellation, sont en baisse par rapport à mai 2018 en raison des récoltes plus abondantes.
Ceux des fruits se replient également, pénalisés par la concurrence européenne en pommes et en fraises, et peu soutenus par la demande intérieure.
Les cours des légumes sont eux aussi peu dynamiques, légèrement inférieurs à ceux de l’année dernière à la même période.
En revanche, les cours des porcins sont en hausse sous l’effet de la demande chinoise, freinés néanmoins par la faible demande intérieure liée à une météo peu propice aux grillades.
Les cours des gros bovins sont légèrement supérieurs, depuis le début de l’année, à ceux de 2018, grâce à un repli des abattages de vaches.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

De l’eau en quantité et de qualité
À 32 ans, Damien Bellanger vient de s’installer en Eurl à Saint-Charles-la-Forêt. Il intervient dans les domaines du pompage, du…
Limiter la pénibilité du travail par la robotisation
Au Gaec des Baronnières à Nuillé-sur-Vicoin, les exploitants ont fait le choix d’investir dans la robotisation pour l’atelier…
Chiffres records pour Bel, mais prix à la baisse pour les éleveurs
L’assemblée générale de l’organisation de producteurs APBO, livrant chez Bel, s’est tenue la semaine dernière. La baisse du prix…
De l’importance du suivi de chantier
Fabien Jegu s’est installé en Gaec, à Cuillé, en mars 2015. Avec son associé, Marcel Pannetier, ils ont dû adapter leur nouveau…
La filière allaitante inquiète pour son avenir
Alors que le ministère de l’Agriculture a dévoilé de premières réflexions sur l’architecture de la future réforme de la Pac, qui…
Une première démonstration de force
Jeudi 25 mars, devant la préfecture de la Mayenne, à Laval, près de 200 agriculteurs sont venus montrer leur détermination…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53