Aller au contenu principal

Les haies comme barrières à l’érosion

Les phénomènes de précipitations importantes observés ces dernières années tendent à être de plus en plus fréquents rendant de plus en plus perceptibles leurs conséquences néfastes : inondations des parcelles agricoles mais aussi des zones urbanisées, érosion des sols et altération de leurs qualités agronomiques, dégradation de la qualité de l’eau… Face à ces évènements, les haies et le maillage bocager constituent un des premiers remparts pour atténuer ces phénomènes.

Haie retenant le sol transporté par le ruissellement
Haie retenant le sol transporté par le ruissellement
© QV

A l’échelle d’un îlot, de par sa présence fixe, la haie constitue un obstacle au ruissellement et ainsi ralentit l’écoulement de l’eau vers les cours d’eau. Ce qui entraîne plusieurs effets combinés :

- L’eau allant moins vite, elle arrache et se charge moins en limons et autres éléments du sol, il y aura donc moins de ravines dans les parcelles et de matière en suspension dans l’eau.

- Cette vitesse moindre lui permet également de bénéficier de plus de temps pour s’infiltrer dans le sol et ainsi améliore la régénération de la réserve utile de celui-ci.

- Le système racinaire des arbres et arbustes fixant le sol, facilitent également l’infiltration de l’eau en conduisant l’eau en profondeur.

- De par son rôle de barrière, la haie capte également tous les éléments transportés par l’eau : particules de sol, phosphore, matière organique… et évite donc leur fuite vers les cours d’eau.Ce rôle de filtre permet de capter 89 % des particules en suspension dans l’eau de ruissellement, 65 % des transferts de nitrates et 50 % des flux de phosphore soluble (extrait de Arbres et eaux).

Ainsi, la combinaison de ces facteurs permet de faire de la haie un levier efficace face aux conséquences du ruissellement. Ses effets seront d’autant plus importants selon l’orientation de la haie par rapport à la pente ou encore la présence ou non de talus et ou fossé. La présence d’un maillage bocager continu permet de par son homogénéité à l’échelle d’un bassin versant d’accentuer ses effets. L’eau s’écoulant moins rapidement en amont, la saturation et l’engorgement des cours d’eau sont limités, atténuant ainsi les crues et inondations en aval. D’autres éléments, installations ou encore pratiques agronomiques permettent également d’atténuer les phénomènes d’érosion. Ainsi on retrouvera les bandes enherbées, l’agroforesterie intra-parcellaire, comme infrastructures jouant ce rôle, le travail du sol perpendiculaire à la pente, les couverts hivernaux, maintien du taux de matière organique sont d’autres leviers qui contribuent également à la préservation des sols.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

De l’eau en quantité et de qualité
À 32 ans, Damien Bellanger vient de s’installer en Eurl à Saint-Charles-la-Forêt. Il intervient dans les domaines du pompage, du…
Limiter la pénibilité du travail par la robotisation
Au Gaec des Baronnières à Nuillé-sur-Vicoin, les exploitants ont fait le choix d’investir dans la robotisation pour l’atelier…
Chiffres records pour Bel, mais prix à la baisse pour les éleveurs
L’assemblée générale de l’organisation de producteurs APBO, livrant chez Bel, s’est tenue la semaine dernière. La baisse du prix…
De l’importance du suivi de chantier
Fabien Jegu s’est installé en Gaec, à Cuillé, en mars 2015. Avec son associé, Marcel Pannetier, ils ont dû adapter leur nouveau…
La filière allaitante inquiète pour son avenir
Alors que le ministère de l’Agriculture a dévoilé de premières réflexions sur l’architecture de la future réforme de la Pac, qui…
Une première démonstration de force
Jeudi 25 mars, devant la préfecture de la Mayenne, à Laval, près de 200 agriculteurs sont venus montrer leur détermination…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53