Aller au contenu principal

Le Sommet de l'Élevage est annulé

Le préfet du Puy-de-Dôme n'a pas accepté la demande de dérogation des organisateurs du Sommet de l'Élevage. Après le Space, c'est le 2e grand salon national qui vient d'être annulé en raison de la Covid-19.

© Capture Réussir - S. Chatenet

« Compte tenu de la reprise de la circulation du virus, le préfet du Puy-de-Dôme n'a pas répondu favorable à notre demande de dérogation », indique le commissaire général du Sommet de l'élevage, Fabrice Berthon, le 28 août à Agra Presse. La "jauge" limite pour organiser un événement est fixée à 5 000 personnes « à l'instant », rappelle-t-il. Or « nous avions besoin d'accueillir 30 000 personnes par jour sur 170 000 m2, répartis dans plusieurs halls ».

« Nous sommes déçus, un peu amers, mais nous prenons acte et nous comprenons la décision des pouvoirs publics », a-t-il réagi. D'après M. Berthon, « 90% des exposants de 2019 étaient inscrits et «partageaient avec nous l'idée que le Sommet aurait pu être retenu au titre de la relance économique.»

L'impact économique du salon auvergnat représente 60 M€ de retombées secondaires, 100 000 transactions commerciales sur place, pour « plusieurs centaines de millions », et l'équivalent de 400 emplois à temps plein sur l'année, précise le commissaire général, qui s'appuie sur le calculateur de performance économique de l'Unimev (métiers de l'événement).

Le Sommet devait se tenir du 7 au 9 octobre à Cournon-d'Auvergne. Il entend « revenir plus fort » en 2021, avec une édition spéciale sur quatre jours pour son trentième anniversaire et l'ambition de « franchir la barre des 100 000 visiteurs ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Julien Denormandie, ministre de l'Alimentation et de l'Agriculture
Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture : « Les NBT, ce ne sont pas des OGM »
Dans un entretien accordé à Agra presse, Les Marchés et Réussir.fr, le ministre de l’Agriculture prend position en faveur d’un…
Jean-Baptiste Vallée, directeur du développement pour les ressources humaines du Groupe Lactalis.
Le Groupe Lactalis va former 150 jeunes chaque année
Le Groupe Lactalis investit dans l’apprentissage. Son Centre de formation va ouvrir cette année, à Laval. 150 jeunes y seraient…
Les nappes ne manquent pas d’eau
Le service géologique régional du Brgm, qui gère depuis 2003 le réseau de suivi piézométrique patrimonial du département de la…
Faut-il faire des analyses de reliquats cette année ?

Sur la période du 1er septembre au 10 janvier, avec 322 mm, nous sommes exactement au niveau de la moyenne sur 30…

Comment gagner de l’argent en vérifiant simplement votre ration ?
En élevage laitier, plus de 50 % des charges opérationnelles sont liés à la nutrition. Optimiser l’efficacité alimentaire est…
Convois agricoles : les règles pour circuler en sécurité
Un convoi agricole en règle, c’est éviter les risques pour soi et pour les usagers. Avec du matériel de plus en plus imposant,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53