Aller au contenu principal

Le Sommet de l'Élevage est annulé

Le préfet du Puy-de-Dôme n'a pas accepté la demande de dérogation des organisateurs du Sommet de l'Élevage. Après le Space, c'est le 2e grand salon national qui vient d'être annulé en raison de la Covid-19.

© Capture Réussir - S. Chatenet

« Compte tenu de la reprise de la circulation du virus, le préfet du Puy-de-Dôme n'a pas répondu favorable à notre demande de dérogation », indique le commissaire général du Sommet de l'élevage, Fabrice Berthon, le 28 août à Agra Presse. La "jauge" limite pour organiser un événement est fixée à 5 000 personnes « à l'instant », rappelle-t-il. Or « nous avions besoin d'accueillir 30 000 personnes par jour sur 170 000 m2, répartis dans plusieurs halls ».

« Nous sommes déçus, un peu amers, mais nous prenons acte et nous comprenons la décision des pouvoirs publics », a-t-il réagi. D'après M. Berthon, « 90% des exposants de 2019 étaient inscrits et «partageaient avec nous l'idée que le Sommet aurait pu être retenu au titre de la relance économique.»

L'impact économique du salon auvergnat représente 60 M€ de retombées secondaires, 100 000 transactions commerciales sur place, pour « plusieurs centaines de millions », et l'équivalent de 400 emplois à temps plein sur l'année, précise le commissaire général, qui s'appuie sur le calculateur de performance économique de l'Unimev (métiers de l'événement).

Le Sommet devait se tenir du 7 au 9 octobre à Cournon-d'Auvergne. Il entend « revenir plus fort » en 2021, avec une édition spéciale sur quatre jours pour son trentième anniversaire et l'ambition de « franchir la barre des 100 000 visiteurs ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

De l’eau en quantité et de qualité
À 32 ans, Damien Bellanger vient de s’installer en Eurl à Saint-Charles-la-Forêt. Il intervient dans les domaines du pompage, du…
Limiter la pénibilité du travail par la robotisation
Au Gaec des Baronnières à Nuillé-sur-Vicoin, les exploitants ont fait le choix d’investir dans la robotisation pour l’atelier…
Chiffres records pour Bel, mais prix à la baisse pour les éleveurs
L’assemblée générale de l’organisation de producteurs APBO, livrant chez Bel, s’est tenue la semaine dernière. La baisse du prix…
Consommation : afficher l’origine du lait est illégal !
Voilà un jugement qui va sans doute faire couler beaucoup d’encre et de salive. Le Conseil d'Etat a annulé le 11 mars, un décret…
De l’importance du suivi de chantier
Fabien Jegu s’est installé en Gaec, à Cuillé, en mars 2015. Avec son associé, Marcel Pannetier, ils ont dû adapter leur nouveau…
La filière allaitante inquiète pour son avenir
Alors que le ministère de l’Agriculture a dévoilé de premières réflexions sur l’architecture de la future réforme de la Pac, qui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53