Aller au contenu principal

Le site du fonds territorial Résilience est en ligne

Face à une conjoncture inédite, le Conseil régional des Pays de la Loire a lancé une levée de fonds auprès des collectivités. Doté de 32 millions d’euros, le fonds territorial Résilience est opérationnel depuis le 27 avril.

© Capture du site Résilience

Suite à l’appel lancé par Christelle Morançais, présidente du Conseil régional des Pays de la Loire, « les collectivités ligériennes ont décidé de s’unir pour aider les entreprises à surmonter la terrible épreuve qu’elles traversent. Avec l’appui de la Banque des territoires, la Région des Pays de la Loire, les Départements, les grandes villes et les intercommunalités mutualisent leurs efforts au sein d’un dispositif unique : le fonds territorial Résilience. » Doté de 32 millions d’euros, il s’adresse aux entreprises de 1 à 10 salariés qui n’auraient pas été éligibles au fonds de solidarité national.

 

Le fonds cible les entreprises :

  • Ayant réalisé moins de 1 M€ de chiffre d’affaires sur le dernier exercice clos ;
  • Constituées sous statut de micro/auto entrepreneur, d’entreprise individuelle, de société (y compris sociétés coopératives) jusqu'à 10 salariés inclus ;
  • Les entreprises de l'économie sociale et solidaire ayant une activité majoritairement marchande jusqu'à 10 salariés inclus ;
  • Immatriculées en région Pays de la Loire depuis au moins le 01/01/2020 ;
  • Indépendantes, c’est-à-dire sans lien capitalistique direct avec une ou d’autre(s) société(s), sauf si l’effectif total cumulé des différentes structures concernées ne dépasse pas 10 salariés

 

Sont exclues du dispositif :

  • Les entreprises se trouvant antérieurement à la date du 1er mars 2020 en cessation de paiement, redressement judiciaire, liquidation judiciaire ;
  • Les entreprises ou activités ayant un objet immobilier, financier, et/ou de gestion de fonds/prise de participation ;
  • Les entreprises ayant pour objet la location de biens immobiliers non touristiques à l’exception des agences immobilières ;
  • Les micro entreprises et affaires personnelles dont le chiffre d’affaires représente un revenu d’appoint en complément d’une activité salariée ;
  • Les entreprises éligibles au fonds national de solidarité (volets 1 et 2)

 

Avance remboursable

L’aide prend la forme d’une avance remboursable, destinée à aider les entreprises à financer leur trésorerie, et son montant est fonction du chiffre d’affaires (en utilisant le CA du dernier exercice clos : 2019 ou à défaut, ou 2018) : 3 500 € pour les entreprises réalisant moins de 50 000€ de chiffre d’affaires annuel, 6 500 € pour les entreprises réalisant entre 50 000 et 100 000€ de chiffre d’affaires annuel et 10 000 € au-delà de 100 000 € de chiffre d’affaires annuel. Cette avance aura une durée de 3 ans et remboursable en 2 échéances annuelles à terme échu.

Ce dispositif n’est mobilisable qu’une fois par entreprise ou groupe d’entreprises au sens de l’entreprise unique telle que définie par le règlement de minimis. Ce dispositif est cumulable avec les autres dispositifs économiques de la Région Pays de la Loire sous réserve des dispositions de la réglementation européenne et nationale en matière d’aides publiques.

 

Documents nécessaires :

Les documents sont demandés pour bénéficier de l'avance remboursable du fonds territorial Résilience :

- Une copie de la pièce d’identité et un justificatif de domicile du responsable légal de la structure.
- Un extrait d’immatriculation de la structure Kbis ou CFE compétent.
- Un document comptable indiquant le chiffre d’affaires de la structure, réalisé ou prévu sur le dernier exercice (ex. liasse fiscale...).
- Un relevé d’identité bancaire.
- Une déclaration sur l’honneur attestant de votre engagement à prendre connaissance et respecter les critères du présent dispositif d’aide.
- Une déclaration relative aux aides dites « de minimis ».

 

POUR EN SAVOIR PLUS :

• Le fonds territorial Résilience est accessible depuis la plateforme :
www.resilience-paysdelaloire.fr.

• L'espace de dépôt sera ouvert jusqu'au 1er juillet 2020.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Julien Denormandie, ministre de l'Alimentation et de l'Agriculture
Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture : « Les NBT, ce ne sont pas des OGM »
Dans un entretien accordé à Agra presse, Les Marchés et Réussir.fr, le ministre de l’Agriculture prend position en faveur d’un…
Jean-Baptiste Vallée, directeur du développement pour les ressources humaines du Groupe Lactalis.
Le Groupe Lactalis va former 150 jeunes chaque année
Le Groupe Lactalis investit dans l’apprentissage. Son Centre de formation va ouvrir cette année, à Laval. 150 jeunes y seraient…
Les nappes ne manquent pas d’eau
Le service géologique régional du Brgm, qui gère depuis 2003 le réseau de suivi piézométrique patrimonial du département de la…
Faut-il faire des analyses de reliquats cette année ?

Sur la période du 1er septembre au 10 janvier, avec 322 mm, nous sommes exactement au niveau de la moyenne sur 30…

Convois agricoles : les règles pour circuler en sécurité
Un convoi agricole en règle, c’est éviter les risques pour soi et pour les usagers. Avec du matériel de plus en plus imposant,…
Comment gagner de l’argent en vérifiant simplement votre ration ?
En élevage laitier, plus de 50 % des charges opérationnelles sont liés à la nutrition. Optimiser l’efficacité alimentaire est…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53