Aller au contenu principal

La FNP réclame de la solidarité dans l’intérêt de la filière porcine

Dans un communiqué daté du 25 septembre 2019, la FNP rappelle qu’ « un second round de négociations commerciales se joue actuellement pour réadapter les contrats commerciaux à la situation économique actuelle ». Une renégociation « indispensable au regard du déficit important de l’offre en produits porcins à l’échelle mondiale, mais aussi afin d’éviter la fuite de pièces et de produits français, aspirés par des prix plus attractifs hors du territoire, mettant en difficultés nombre de PME françaises ».

L’interprofession porcine remarque que dans les autres pays européens, « ces revalorisations n’ont posé aucune difficulté ». Par contre, poursuit-elle, « en France, force est de constater que le totalitarisme de la GMS a encore frappé en refusant les hausses qui permettraient enfin à la production de se reconstruire et en pressurisant ses fournisseurs ! »

La FNP exige donc « un changement d’attitude immédiat de la part de la GMS qui doit réévaluer ses positions d’achat à la hausse ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Julien Denormandie, ministre de l'Alimentation et de l'Agriculture
Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture : « Les NBT, ce ne sont pas des OGM »
Dans un entretien accordé à Agra presse, Les Marchés et Réussir.fr, le ministre de l’Agriculture prend position en faveur d’un…
Prix du lait : redonner envie aux producteurs
La collecte cumulée des grands bassins laitiers exportateurs est en croissance pour le 16e mois consécutif. La hausse…
Ega : loin de la souveraineté alimentaire
Une nouvelle fois, les agriculteurs de la Fdsea de la Mayenne se sont en rendus dans une grande surface lavalloise, mercredi 20…
Jean-Baptiste Vallée, directeur du développement pour les ressources humaines du Groupe Lactalis.
Le Groupe Lactalis va former 150 jeunes chaque année
Le Groupe Lactalis investit dans l’apprentissage. Son Centre de formation va ouvrir cette année, à Laval. 150 jeunes y seraient…
Les nappes ne manquent pas d’eau
Le service géologique régional du Brgm, qui gère depuis 2003 le réseau de suivi piézométrique patrimonial du département de la…
Faut-il faire des analyses de reliquats cette année ?

Sur la période du 1er septembre au 10 janvier, avec 322 mm, nous sommes exactement au niveau de la moyenne sur 30…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53