Aller au contenu principal

La FNP réclame de la solidarité dans l’intérêt de la filière porcine

Dans un communiqué daté du 25 septembre 2019, la FNP rappelle qu’ « un second round de négociations commerciales se joue actuellement pour réadapter les contrats commerciaux à la situation économique actuelle ». Une renégociation « indispensable au regard du déficit important de l’offre en produits porcins à l’échelle mondiale, mais aussi afin d’éviter la fuite de pièces et de produits français, aspirés par des prix plus attractifs hors du territoire, mettant en difficultés nombre de PME françaises ».

L’interprofession porcine remarque que dans les autres pays européens, « ces revalorisations n’ont posé aucune difficulté ». Par contre, poursuit-elle, « en France, force est de constater que le totalitarisme de la GMS a encore frappé en refusant les hausses qui permettraient enfin à la production de se reconstruire et en pressurisant ses fournisseurs ! »

La FNP exige donc « un changement d’attitude immédiat de la part de la GMS qui doit réévaluer ses positions d’achat à la hausse ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

De l’eau en quantité et de qualité
À 32 ans, Damien Bellanger vient de s’installer en Eurl à Saint-Charles-la-Forêt. Il intervient dans les domaines du pompage, du…
Limiter la pénibilité du travail par la robotisation
Au Gaec des Baronnières à Nuillé-sur-Vicoin, les exploitants ont fait le choix d’investir dans la robotisation pour l’atelier…
Chiffres records pour Bel, mais prix à la baisse pour les éleveurs
L’assemblée générale de l’organisation de producteurs APBO, livrant chez Bel, s’est tenue la semaine dernière. La baisse du prix…
De l’importance du suivi de chantier
Fabien Jegu s’est installé en Gaec, à Cuillé, en mars 2015. Avec son associé, Marcel Pannetier, ils ont dû adapter leur nouveau…
La filière allaitante inquiète pour son avenir
Alors que le ministère de l’Agriculture a dévoilé de premières réflexions sur l’architecture de la future réforme de la Pac, qui…
Une première démonstration de force
Jeudi 25 mars, devant la préfecture de la Mayenne, à Laval, près de 200 agriculteurs sont venus montrer leur détermination…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53