Aller au contenu principal

La Coordination rurale 53 a dévoilé sa liste

La coordination rurale présentait, le 10 décembre, sa liste de candidats et son programme pour les élections de la Chambre d’agriculture qui se dérouleront entre le 7 et le 31 janvier 2019.

La Coordination rurale est le deuxième syndicat le plus représenté au niveau national.
La Coordination rurale est le deuxième syndicat le plus représenté au niveau national.
© RW

Pascal Aubry, tête de liste de la Coordination rurale pour les élections de la Chambre d’Agriculture de 2019, accueillait la presse à Châlons-du-Maine pour présenter le programme de son syndicat, au côté de son président départemental, Olivier Chemin, et de Patrick Lemetayer, responsable de la section laitière. « Il faut redonner envie aux agriculteurs d’aller s’informer à la Chambre d’agriculture », explique Pascal Aubry. Pour cela, il propose dans son programme plusieurs mesures : « restitutions des pôles au nord et au sud de la Mayenne, être plus présents dans les réunions départementales, des techniciens de la Chambre plus présents sur le terrain », ou encore promouvoir à la Chambre des « techniques anciennes ou nouvelles qui permettent de valoriser les produits ».

Promouvoir l’installation

« 40% des agriculteurs partent à la retraite d’ici 5 ans au niveau national. Il faut réfléchir à la transmission de ces exploitations et à l’installation des jeunes agriculteurs. Il ne faut pas s’installer pour s’installer, mais penser aussi en termes de rentabilité pour l’agriculteur », décrit Pascal Aubry. Plus de responsabilités au niveau local impliquent également un poids plus important au niveau national et européen, un enjeu majeur pour la Coordination rurale. « Il faut réguler la production pour s’adapter au marché ça ne signifie pas réduire la production, c’est simplement se conformer à la demande », explique le président du syndicat mayennais. « Si nous sommes élus, les cessions de la Chambre seront ouvertes à la presse, les études menées par la Chambre d’agriculture seront rendues publiques », annonce Olivier Chemin.

Les candidats de la CR53

• Collège des exploitants et assimilés : Aubry Pascal (Simplé), Aubert Antoinette (Montourtier), Lemetayer Patrick (Juvigné), Curtat Patrick (Villepail), Illand Fabienne (Parigné-sur-Braye), Beucher Valéry (Montflours), Barais Laurence (Craon), Chemin Olivier (Saint-Fraimbault-de-Prières), Guillot Nathalie (Bouchamps-lès-Craon, Fournier Mickaël (Saint-Hilaire-du-Maine), Jolivier Chantal (Marcillé-la-Ville), Quinton Christophe (Ernée), Blanchard Marie-Line (Montsûr-Saint-Céneré), Georget Christophe (Simplé), Martin Martine (Champéon), Gontier Philippe (Saint-Ellier-du-Maine), Delange Marina (Carelles), Gastineau Fabrice (Vimarcé), Lefeuvre Sylvie (Hercé), Deloge Hervé (Commer).

• Collège des anciens : Chauveau Jean-Claude (Saint-George-sur-Erve), Moulle Michel (Sainte-Gemme-Le-Robert), Chrétien Marie-Thérèse (Fougerolles-du-Plessis).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

De l’eau en quantité et de qualité
À 32 ans, Damien Bellanger vient de s’installer en Eurl à Saint-Charles-la-Forêt. Il intervient dans les domaines du pompage, du…
Limiter la pénibilité du travail par la robotisation
Au Gaec des Baronnières à Nuillé-sur-Vicoin, les exploitants ont fait le choix d’investir dans la robotisation pour l’atelier…
Chiffres records pour Bel, mais prix à la baisse pour les éleveurs
L’assemblée générale de l’organisation de producteurs APBO, livrant chez Bel, s’est tenue la semaine dernière. La baisse du prix…
De l’importance du suivi de chantier
Fabien Jegu s’est installé en Gaec, à Cuillé, en mars 2015. Avec son associé, Marcel Pannetier, ils ont dû adapter leur nouveau…
La filière allaitante inquiète pour son avenir
Alors que le ministère de l’Agriculture a dévoilé de premières réflexions sur l’architecture de la future réforme de la Pac, qui…
Une première démonstration de force
Jeudi 25 mars, devant la préfecture de la Mayenne, à Laval, près de 200 agriculteurs sont venus montrer leur détermination…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53