Aller au contenu principal

Gestion de l’eau : l’Oudon en alerte renforcée

Devant l’absence de précipitations, la préfecture de la Mayenne a établi un nouvel arrêté préfectoral en date du mercredi 29 juillet en lien avec les débits des cours d’eau.

Le nouvel arrêté place le territoire hydrologique de l'Oudon en alerte renforcée
Le nouvel arrêté place le territoire hydrologique de l'Oudon en alerte renforcée
© Préfecture 53

Avec ce nouvel arrêté, le territoire de l’Oudon passe au niveau alerte renforcée, les territoires Mayenne amont, Mayenne médiane et aval et Sarthe aval conserve leurs seuils d’alerte et le territoire de la Sarthe amont reste en seuil de vigilance.

Restrictions en alerte renforcée

Pour l’usage professionnel agricoles, le niveau 3, alerte renforcée, interdit totalement l’irrigation des grandes cultures, des prairies et autres usages agricoles. L’arrosage des plantes sous serres, des plantes en containers, des cultures irriguées au goutte-à-goutte ou par micro-aspersion et des jeunes plants et bassinage des semis est interdit de 10h à 20h et du dimanche 20h au lundi 10h. L’abreuvement et l’hygiène des animaux n’est pas concerné par l’interdiction.

Pour les usages professionnels non-agricoles, notamment les ICPE, les usages de l’eau non strictement nécessaires au process de production sont interdits. Pour les ICPE ne disposant pas de mesures spécifiques d’économie d’eau en cas de franchissement de seuil, il est demandé « un objectif de réduction de 20 % du volume journalier maximal autorisé ou habituellement prélevé pour ceux qui n’ont pas d’autorisation ou de disposition particulière).

Pour les autres usages professionnels, domestiques et publics, seul restent autorisés les stations de lavage avec circuit fermé et lavages réglementaires, l’arrosage des potagers, entre 20h et 8h, le remplissage des piscines en cas de première mise en eau liée à une construction, le remplissage et mise à niveau des plans d’eau pour la pisciculture, le nettoyage des voiries pour raison sanitaire et l’alimentation des fontaines en circuits fermés. Aucun autre usage n’est autorisé.

Les travaux en rivière doivent être décalés jusqu'au retour d’un débit plus élevé, sauf dérogation. Les vidanges de plans d’eau, rejet des stations d’épuration et rejets industriels doivent être décalés jusqu’au retour d’un débit plus élevé.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Yvan Romagné, éleveur de volailles standards et de volailles fermières.
Volailles standards et fermières « des activités complémentaires »
En juillet 2016, Yvan Romagné s’est installé en volailles standards et fermières à La Bigottière. Si l’association de ces deux…
Le tir du sanglier, à l'affût, est autorisé depuis le 1er juin 2021.
Sangliers : tir de nuit demandé
En raison des nombreux dégâts observés dans les cultures, mercredi, la FDSEA a demandé à l’Administration d’autoriser le tir de…
Bouteille et verre de lait
E.Leclerc fait augmenter les prix… aux producteurs
Dans un communiqué diffusé mercredi 9 juin, E.Leclerc revalorise le prix du lait de 5 €/1 000 litres. Cela concerne 25 000…
Siège social de Lactalis, à Laval.
Lactalis : + 5,9 % de chiffre d’affaires en 2020
Avec un chiffre d’affaires à la hausse en 2020 : Lactalis poursuit sa progression et évoque, pour 2021, de meilleurs prix payés …
La relève est assurée
Jeudi 20 mai, l’Anefa 53 a tenu son assemblée générale au CFP la Futaie, à Port-Brillet. À l’occasion d’une table ronde, cinq…
Au Gaec de l’Aubépine, Mickaël Côme est responsable de l’atelier de bovins allaitants. Sur son site à La Chapelle-Rainsoin, il élève entre 65 et 70 mères de race limousine dont la descendance, à environ 70 %, sera valorisée avec le label Blason Prestige. Il pose ici avec Charlotte Pertuisel, conseillère élevage bovin, qui suit l’élevage pour la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire.
Innov’action : trouver l’équilibre entre revenu et environnement
La journée Innov’action consacrée à la viande bovine se tiendra le mardi 22 juin, à La Chapelle-Rainsoin. Le thème : « …
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53