Aller au contenu principal

Gestion de l’eau : l’Oudon en alerte renforcée

Devant l’absence de précipitations, la préfecture de la Mayenne a établi un nouvel arrêté préfectoral en date du mercredi 29 juillet en lien avec les débits des cours d’eau.

Le nouvel arrêté place le territoire hydrologique de l'Oudon en alerte renforcée
Le nouvel arrêté place le territoire hydrologique de l'Oudon en alerte renforcée
© Préfecture 53

Avec ce nouvel arrêté, le territoire de l’Oudon passe au niveau alerte renforcée, les territoires Mayenne amont, Mayenne médiane et aval et Sarthe aval conserve leurs seuils d’alerte et le territoire de la Sarthe amont reste en seuil de vigilance.

Restrictions en alerte renforcée

Pour l’usage professionnel agricoles, le niveau 3, alerte renforcée, interdit totalement l’irrigation des grandes cultures, des prairies et autres usages agricoles. L’arrosage des plantes sous serres, des plantes en containers, des cultures irriguées au goutte-à-goutte ou par micro-aspersion et des jeunes plants et bassinage des semis est interdit de 10h à 20h et du dimanche 20h au lundi 10h. L’abreuvement et l’hygiène des animaux n’est pas concerné par l’interdiction.

Pour les usages professionnels non-agricoles, notamment les ICPE, les usages de l’eau non strictement nécessaires au process de production sont interdits. Pour les ICPE ne disposant pas de mesures spécifiques d’économie d’eau en cas de franchissement de seuil, il est demandé « un objectif de réduction de 20 % du volume journalier maximal autorisé ou habituellement prélevé pour ceux qui n’ont pas d’autorisation ou de disposition particulière).

Pour les autres usages professionnels, domestiques et publics, seul restent autorisés les stations de lavage avec circuit fermé et lavages réglementaires, l’arrosage des potagers, entre 20h et 8h, le remplissage des piscines en cas de première mise en eau liée à une construction, le remplissage et mise à niveau des plans d’eau pour la pisciculture, le nettoyage des voiries pour raison sanitaire et l’alimentation des fontaines en circuits fermés. Aucun autre usage n’est autorisé.

Les travaux en rivière doivent être décalés jusqu'au retour d’un débit plus élevé, sauf dérogation. Les vidanges de plans d’eau, rejet des stations d’épuration et rejets industriels doivent être décalés jusqu’au retour d’un débit plus élevé.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Sima 2022 : quatre exposants mayennais, quatre matériels phares
Du 6 au 10 novembre, quatre entreprises mayennaises étaient présentes à la 100e édition du Sima au parc des expositions Paris…
L'Open Dairy Show est organisé par l'association Vach'Open Show, basée à Pommerieux, en Mayenne.
Holstein : grande première pour l’Open Dairy Show
Vendredi 25 et samedi 26 novembre 2022, le parc Saint-Fiacre de Château-Gontier-sur-Mayenne accueillera l’Open Dairy Show. Ce…
Lait : un Gaec, deux Astronaut, deux Discovery
Vendredi 18 novembre 2022, dans le cadre des 30 ans de son premier robot de traite, Lely proposait une ferme ouverte : celle du…
Départemental Prim’Holstein : Orbella sur la plus haute marche
Une soixantaine d’animaux de la race Prim’Holstein ont défilé sur le ring de Château-Gontier, samedi 5 novembre, pour le concours…
Haies : la jeunesse mayennaise veille sur le bocage
Lundi 14 novembre 2022, la Fédération régionale des chasseurs (FRC) des Pays de la Loire organisait une plantation de haies…
Antoine Prioux, président de la coopérative Déshyouest
La luzerne : « c’est 2 500 kg de protéines par hectare »
Interview de Antoine Prioux, président de la coopérative Déshyouest, de retour du congrès mondial de la luzerne qui s'est tenu à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 90€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53