Aller au contenu principal

Frelon asiatique : Polleniz déconseille les pièges

Depuis le début du mois d’avril, les frelons asiatiques sortent de leur hibernation et commencent à construire leur premier nid. Pour lutter contre cette espèce exotique envahissante, Polleniz invite la population à faire preuve de vigilance.

Reconnaître le frelon asiatique.
Reconnaître le frelon asiatique.
© Polleniz et LG

Le frelon asiatique a été introduit en Europe en 2004 et a depuis colonisé toute la France. Récent prédateur sur le territoire, il a des impacts sur la biodiversité en s’at-taquant à de nombreux insectes. Il est notamment spécialisé dans la chasse aux abeilles. Il menace l’apiculture et indirectement la pol-linisation. Le frelon asiatique a aussi des impacts sur la santé publique. Même si celui-ci n’a pas plus de morts sur la conscience que son alter ego européen, il a tendance à faire des nids près des hommes et à attaquer en groupe ce qui peut le rendre dangereux.

Comment lutter contre ce frelon ?

À cette époque de l’année, avec l’arrivée des beaux jours, les reines fondatrices sortent de leur hiberna-tion et commencent à construire leur premier nid qui fait en moyenne la taille d’une mandarine. Pour ceux qui souhaitent participer à la lutte, Polleniz conseille d’être simplement vigilant à l’apparition de nids. « Il faut que chacun regarde autour de chez soi : dans le cabanon de jardin, les rebords de toit ou de fenêtres, le préau, la véranda qui sont des endroits préférentiels pour le frelon. Cela permet d’éviter d’avoir une grosse colonie ensuite et c’est plus facile de les supprimer à ce stade-là », précise Jérémy Gourdien, responsable frelon chez Polleniz. En revanche, contraire-ment à ce que l’on peut parfois voir sur Internet, l’association déconseille les pièges. Ceux-ci ne sont pas suffi-samment efficaces et risquent d’attirer d’autres insectes. « On n’est pas sûr d’attraper des frelons asiatiques et on peut même fausser la concurrence. Ils sont simplement tolérés chez les apiculteurs surtout quand il a des dégâts au niveau des ruches, à la période où ils font le plus de dégâts (été-automne). »

Le « Pac frelon »

Afin d’inciter les communes et la population à lutter contre le frelon asiatique, Polleniz a mis en place un « Pac frelon » (Plan d’action collectif). Lorsque des communes adhèrent à ce dispositif, elles s’en-gagent à prendre en charge finan-cièrement l’élimination des nids, ou une partie de celle-ci, sur leur commune. En contrepartie, l’association s’occupe de la gestion et de la facturation. « Les prix de la destruction des nids varient selon le type de nid, la taille, la hauteur. Les coûts peuvent parfois être très élevés. Cela peut décourager certaines personnes de les supprimer d’où l’intérêt de la prise en charge par les communes » indique Fabien Angot, nouveau responsable Polleniz en Mayenne et Sarthe. En Mayenne, une quarantaine de communes ont adhéré au « Pac frelon » de Polleniz. En 2019, 95 nids ont ainsi été dé-truits via ce dispositif.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Julien Denormandie, ministre de l'Alimentation et de l'Agriculture
Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture : « Les NBT, ce ne sont pas des OGM »
Dans un entretien accordé à Agra presse, Les Marchés et Réussir.fr, le ministre de l’Agriculture prend position en faveur d’un…
Jean-Baptiste Vallée, directeur du développement pour les ressources humaines du Groupe Lactalis.
Le Groupe Lactalis va former 150 jeunes chaque année
Le Groupe Lactalis investit dans l’apprentissage. Son Centre de formation va ouvrir cette année, à Laval. 150 jeunes y seraient…
Les nappes ne manquent pas d’eau
Le service géologique régional du Brgm, qui gère depuis 2003 le réseau de suivi piézométrique patrimonial du département de la…
Faut-il faire des analyses de reliquats cette année ?

Sur la période du 1er septembre au 10 janvier, avec 322 mm, nous sommes exactement au niveau de la moyenne sur 30…

Comment gagner de l’argent en vérifiant simplement votre ration ?
En élevage laitier, plus de 50 % des charges opérationnelles sont liés à la nutrition. Optimiser l’efficacité alimentaire est…
Convois agricoles : les règles pour circuler en sécurité
Un convoi agricole en règle, c’est éviter les risques pour soi et pour les usagers. Avec du matériel de plus en plus imposant,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53