Aller au contenu principal

Faire un bilan de ses stocks de fourrage

Les maïs sont en manque d’eau en ce mois de juillet sans pluie.
Les maïs sont en manque d’eau en ce mois de juillet sans pluie.
© AF

Si les sommes de températures depuis l'implantation du maïs sont un peu supérieures à la moyenne, le déficit hydrique, quant à lui, est l'un des plus sévères connu ces 30 dernières années.

 

Dans une période sensible pour la floraison du maïs, la sécheresse s'installe et est amplifiée par le retour de températures élevées, ce qui peut avoir de graves conséquences pour les ensilages à venir.

 

A Laval, station assez représentative de la moyenne de la pluviométrie du département, il est tombé 38 mm en mai (contre 68 mm en moyenne sur 30 ans), puis 66 mm en juin (contre 45 mm en moyenne sur 30 ans), puis seulement 2 mm sur les 2 premières décades de juillet. Comme il s'agit souvent de pluies orageuses les cumuls peuvent être très variables d'un endroit à l'autre. Par exemple, sur 19 stations, le cumul de juin varie de 63 mm (à Pré en Pail) à 119 mm (à Coudray).

A la fin juin, la situation du point de vue réserve en eau était proche de la moyenne sur 30 ans. Depuis, la situation s'est rapidement dégradée. S'il ne pleut pas d'ici fin juillet, le déficit hydrique sera proche de 90 mm, ce qui est l'un des plus élevés sur les 30 dernières années, proche de 2010 ou 2006 où les rendements avaient été très hétérogènes et globalement très pénalisés.

Anticipons !

Au vu de la situation critique, il faut se préparer à ne pas avoir les stocks de maïs espérés et nécessaires. C'est pourquoi il est très important de faire le point sur la situation de son exploitation. Un bilan fourrager est une première étape avant de définir les solutions possibles. Un dossier technique est à votre disposition sur le site de la Chambre d'Agriculture : www.mayenne.chambagri.fr

 

Contacts :

Roland FAVORY - 02 43 67 37 20

Jean-Claude LEBRETON - 02 43 67 37 19

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

De l’eau en quantité et de qualité
À 32 ans, Damien Bellanger vient de s’installer en Eurl à Saint-Charles-la-Forêt. Il intervient dans les domaines du pompage, du…
Limiter la pénibilité du travail par la robotisation
Au Gaec des Baronnières à Nuillé-sur-Vicoin, les exploitants ont fait le choix d’investir dans la robotisation pour l’atelier…
Chiffres records pour Bel, mais prix à la baisse pour les éleveurs
L’assemblée générale de l’organisation de producteurs APBO, livrant chez Bel, s’est tenue la semaine dernière. La baisse du prix…
Consommation : afficher l’origine du lait est illégal !
Voilà un jugement qui va sans doute faire couler beaucoup d’encre et de salive. Le Conseil d'Etat a annulé le 11 mars, un décret…
De l’importance du suivi de chantier
Fabien Jegu s’est installé en Gaec, à Cuillé, en mars 2015. Avec son associé, Marcel Pannetier, ils ont dû adapter leur nouveau…
La filière allaitante inquiète pour son avenir
Alors que le ministère de l’Agriculture a dévoilé de premières réflexions sur l’architecture de la future réforme de la Pac, qui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53