Aller au contenu principal

Étiquetage d’origine : l’expérimentation prorogée une nouvelle fois

En cette période de crise sanitaire, voici une mesure qui va dans le bon sens. L’expérimentation sur l’étiquetage de l’origine des produits, lancée en 2017, est reconduite pour la deuxième fois jusqu’au 31 décembre 2021. Le décret qui annonçait une première expérimentation sur la période de janvier 2017 à décembre 2018 l’avait prolongée une première fois jusqu’au 31 mars 2020. Il rend obligatoire l’indication d’origine du lait, si le produit final contient au moins 50 % de lait, et de la viande sur tous les produits en comportant plus de 8 %, utilisés comme ingrédients dans les produits transformés. Dans un communiqué commun, la Fnsea et les JA se félicitent de cette décision qui « donne aux consommateurs davantage de lisibilité dans leur acte d’achat », sans impact sur le prix final des produits. Le syndicalisme majoritaire souhaite désormais que cette obligation d’étiquetage soit étendue « à tous les produits et toutes les filières » d’une part, et que cette expérimentation soit déployée « dans tous les pays de l’Union européenne » d’autre part. Il n’est pas le seul. C’est aussi l’objectif de l’initiative citoyenne « Eat original – Unmask your food », en faveur de l’étiquetage de l’origine des produits. Celle-ci a recueilli plus d’un million de signatures à l’échelle européenne. « La balle est désormais dans le camp de la Commission européenne à qui nous demandons expressément de se positionner face à cette demande grandissante des citoyens européens », dans le cadre de la stratégie « De la fourche à la fourchette », plaident la Fnsea et les JA.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Julien Denormandie, ministre de l'Alimentation et de l'Agriculture
Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture : « Les NBT, ce ne sont pas des OGM »
Dans un entretien accordé à Agra presse, Les Marchés et Réussir.fr, le ministre de l’Agriculture prend position en faveur d’un…
Jean-Baptiste Vallée, directeur du développement pour les ressources humaines du Groupe Lactalis.
Le Groupe Lactalis va former 150 jeunes chaque année
Le Groupe Lactalis investit dans l’apprentissage. Son Centre de formation va ouvrir cette année, à Laval. 150 jeunes y seraient…
Les nappes ne manquent pas d’eau
Le service géologique régional du Brgm, qui gère depuis 2003 le réseau de suivi piézométrique patrimonial du département de la…
Faut-il faire des analyses de reliquats cette année ?

Sur la période du 1er septembre au 10 janvier, avec 322 mm, nous sommes exactement au niveau de la moyenne sur 30…

Comment gagner de l’argent en vérifiant simplement votre ration ?
En élevage laitier, plus de 50 % des charges opérationnelles sont liés à la nutrition. Optimiser l’efficacité alimentaire est…
Convois agricoles : les règles pour circuler en sécurité
Un convoi agricole en règle, c’est éviter les risques pour soi et pour les usagers. Avec du matériel de plus en plus imposant,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53