Aller au contenu principal

EnRa53 ouvre son salon « énergies renouvelables »

Vendredi 22 novembre 2019, Echologia, à Louverné, accueille le premier salon « Énergies renouvelables », une journée concoctée par le consortium EnRa53. Au programme : des conférences, des ateliers, des tables rondes…

© Agri53

Parmi les partenaires du consortium EnRa53 (pour : Énergies renouvelables en Mayenne), Territoire d’énergie de la Mayenne (TEM), le syndicat qui regroupe les communes du département pour les compétences liées aux réseaux d’électrification, d’éclairage et de gaz. Ce qui en fait un des principaux acteurs de l’énergie en Mayenne. « Dans un département à 90 % rural, comme la Mayenne, avec une très forte activité agricole, un syndicat comme TEM se doit de tenir compte du potentiel agricole en matière d’énergie », estime Richard Chamaret, adjoint au maire de Méral et délégué au sein de TEM, qui place l’aménagement du territoire au cœur de ses préoccupations. « La présence des réseaux, c’est de l’aménagement du territoire. Cela concerne plus la méthanisation avec des projets comme celui d’amener le gaz à Ernée, sur un des secteurs les plus méthanogènes de la Mayenne en raison de la densité de l’élevage laitier. »
D’autres projets sont en réflexion à Montenay, à Chailland. « Pour ces communes, non desservies par le gaz naturel, les élus ont un objectif : mettre en place un réseau qui sera produit localement. » L’élu de Méral y voit un fort potentiel, notamment en termes d’emploi local. « Avec des réseaux locaux qui s’appuient sur la méthanisation, également locale, on maintient un tissu social et économique, on structure un territoire rural. Pour cela, insiste-t-il, la filière production d’énergie grâce à l’agriculture doit devenir une filière agricole. » Richard Chamaret y voit « une nouvelle façon de conserver de la valeur ajoutée dans un territoire ».

C’est ce genre de propos que le public entendra de la bouche des intervenants à ce premier forum des énergies renouvelables en Mayenne. « Nous aurons beaucoup de concrets avec des témoignages locaux sur la rentabilité, la construction des projets » de méthanisation et de centrales photovoltaïques développées sur les toits des bâtiments agricoles et injectés dans le réseau ou pour subvenir aux besoins d’exploitations. Les exposants, qui devraient être au nombre de seize, plus la dizaine de partenaires du consortium EnRa53, couvriront les différentes sources d’énergies renouvelables possibles dans le département.

EnRa53 kézako ?

Le consortium EnRa53 regroupe la Chambre d’agriculture de la Mayenne, le Conseil régional, le Conseil départemental, Territoire d’énergie en Mayenne, la Fdsea 53, Jeunes Agriculteurs 53, la FdCuma de la Mayenne, Aile Intitiative Énergie Environnement, CerFrance, GRT Gaz, GRDF, RTE et Enedis.

Pratique

Journée « Capter la valeur des énergies renouvelables agricoles sur nos territoires », vendredi 22 novembre, de 9 h 30 à 17 h sur le site Echologia à Louverné. Restauration sur place et sur inscriptions au 02 43 67 38 60.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Julien Denormandie, ministre de l'Alimentation et de l'Agriculture
Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture : « Les NBT, ce ne sont pas des OGM »
Dans un entretien accordé à Agra presse, Les Marchés et Réussir.fr, le ministre de l’Agriculture prend position en faveur d’un…
Prix du lait : redonner envie aux producteurs
La collecte cumulée des grands bassins laitiers exportateurs est en croissance pour le 16e mois consécutif. La hausse…
Ega : loin de la souveraineté alimentaire
Une nouvelle fois, les agriculteurs de la Fdsea de la Mayenne se sont en rendus dans une grande surface lavalloise, mercredi 20…
Jean-Baptiste Vallée, directeur du développement pour les ressources humaines du Groupe Lactalis.
Le Groupe Lactalis va former 150 jeunes chaque année
Le Groupe Lactalis investit dans l’apprentissage. Son Centre de formation va ouvrir cette année, à Laval. 150 jeunes y seraient…
Les nappes ne manquent pas d’eau
Le service géologique régional du Brgm, qui gère depuis 2003 le réseau de suivi piézométrique patrimonial du département de la…
Faut-il faire des analyses de reliquats cette année ?

Sur la période du 1er septembre au 10 janvier, avec 322 mm, nous sommes exactement au niveau de la moyenne sur 30…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53