Aller au contenu principal

Détecter la néosporose avec Seenovia

Seenovia vient d'ajouter un nouvel indicateur à la Gamme Détect® : NéosporoseDétect®.

© Seenovia

La néosporose est un parasite dont le cycle de transmission implique les canidés (chiens et renards) comme hôtes définitifs et les bovins, mais aussi parfois caprins, ovins, équins comme hôtes intermédiaires. Le parasite est excrété dans les fèces des canidés et transmis à la vache lors de l'ingestion d'aliments souillés.

Lors de la gestation, le parasite va s'implanter dans le placenta ou dans le foetus, ce qui peut entraîner la mort de ce dernier. Toutefois, si la vache infectée parvient à mener sa gestation à terme, elle transmet la Néosporose dans 90 % des cas à sa descendance. C'est une maladie incurable dont la seule issue est la réforme de l'animal. Sa prévalence dans les troupeaux et dans les élevages de la zone Seenovia est difficile à estimer, car la maladie n'est pas soumise à déclaration obligatoire.

Comment identifier cette maladie ?

Seenovia propose désormais un test réalisé sur les échantillons du contrôle de performance pour connaître le statut des animaux face à la maladie. Le test recherche la présence d'anticorps spécifiques à la Néosporose dans le lait. Pour les génisses de plus d'un an, les vaches taries ou les vaches allaitantes, le test est également réalisable sur le sang. Il suffit de tester au moins une fois par an l'ensemble des animaux du troupeau pour connaître la situation face à la Néosporose et mettre en place les actions de réformes ou de croisements industriels nécessaires pour diminuer l'infestation dans l'élevage. Le coût de l'analyse : 5,50 EUR/échantillon.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

De l’eau en quantité et de qualité
À 32 ans, Damien Bellanger vient de s’installer en Eurl à Saint-Charles-la-Forêt. Il intervient dans les domaines du pompage, du…
Limiter la pénibilité du travail par la robotisation
Au Gaec des Baronnières à Nuillé-sur-Vicoin, les exploitants ont fait le choix d’investir dans la robotisation pour l’atelier…
Chiffres records pour Bel, mais prix à la baisse pour les éleveurs
L’assemblée générale de l’organisation de producteurs APBO, livrant chez Bel, s’est tenue la semaine dernière. La baisse du prix…
De l’importance du suivi de chantier
Fabien Jegu s’est installé en Gaec, à Cuillé, en mars 2015. Avec son associé, Marcel Pannetier, ils ont dû adapter leur nouveau…
La filière allaitante inquiète pour son avenir
Alors que le ministère de l’Agriculture a dévoilé de premières réflexions sur l’architecture de la future réforme de la Pac, qui…
Une première démonstration de force
Jeudi 25 mars, devant la préfecture de la Mayenne, à Laval, près de 200 agriculteurs sont venus montrer leur détermination…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53