Aller au contenu principal

Désherbage des céréales et emploi du Prosulfocarbe

Cet herbicide d’automne n’est plus utilisable à proximité de cultures fruitières, maraîchères et médicinales.

Photo d'illustration
Photo d'illustration
© VG

Le jeudi 4 octobre 2018, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) a modifié les conditions d’emploi des herbicides contenant du Prosulfocarbe. Sont concernés les produits Defi, Auros, Filon Ev, Minarix, Spow, Defi Major, Spow Major, Daiko, Datamar, Roxy 800 Ec, Boiler 800 Ec, Fidox 800 Ec.
Des détections de Prosulfocarbe sur des cultures pour lesquelles cette substance active n’est pas autorisée sont à l’origine de cette décision. Elles sont apparues sur des fruits, légumes, plantes aromatiques et médicinales avoisinant des parcelles désherbées à l’aide du prosulfocarbe, rendant les récoltes impropres à la commercialisation.
Nouvelles règles
Afin d’éviter tout nouveau transfert hors des parcelles, les règles suivantes sont à respecter. Premièrement, utiliser dans tous les cas de buses antidérives homologuées. Celles-ci permettent de réduire significativement le risque, sans perte d’efficacité pour ce produit. Deuxièmement, prendre en compte l’environnement des parcelles et la présence de cultures non cibles. En clair : si des cultures non-cibles sont présentes à moins de 500 m de la parcelle traitée, le produit ne doit pas être appliqué avant la récolte de ces cultures. Si des cultures noncibles sont présentes à plus de 500 m et à moins de 1 km de la parcelle traitée : ne pas appliquer le produit avant la récolte de ces cultures ou, en cas d’impossibilité, appliquer le produit le matin avant 9 heures ou le soir après 18 heures (température faible et hygrométrie élevée). Les cultures dites « non cibles » sont les suivantes : pommes, poires ; mâche, épinard, cresson des fontaines, roquette, jeunes pousses ; cerfeuil, coriandre, livèche, menthe, persil, thym ; artichaut, bardane, cardon, chicorée, mélisse, piloselle, radis noir, sauge officinale.
Cette décision intervient tardivement, alors que les semis de céréales commencent dans la région. Mais le respect de ces conditions d’emploi est primordial. En cas de détection sur des cultures voisines des parcelles de céréales, les produits (fruits, légumes, Ppam) pourraient être non commercialisables, et la responsabilité de l’agriculteur serait alors engagée.
Les agriculteurs concernés sont invités à contacter un technicien pour trouver la solution la plus adaptée : décalage du désherbage après la récolte des cultures voisines, ou choix d’un autre anti-graminées à base de Flufénacet, Pendiméthaline ou Chlortoluron (sur variétés de blé tolérantes).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Sima 2022 : quatre exposants mayennais, quatre matériels phares
Du 6 au 10 novembre, quatre entreprises mayennaises étaient présentes à la 100e édition du Sima au parc des expositions Paris…
L'Open Dairy Show est organisé par l'association Vach'Open Show, basée à Pommerieux, en Mayenne.
Holstein : grande première pour l’Open Dairy Show
Vendredi 25 et samedi 26 novembre 2022, le parc Saint-Fiacre de Château-Gontier-sur-Mayenne accueillera l’Open Dairy Show. Ce…
Départemental Prim’Holstein : Orbella sur la plus haute marche
Une soixantaine d’animaux de la race Prim’Holstein ont défilé sur le ring de Château-Gontier, samedi 5 novembre, pour le concours…
Influenza : toute la Mayenne en zone de contrôle temporaire
Suite aux derniers cas d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) dans le département, le dernier en date à Montigné-le-…
Délestage hivernal : quelle méthode prévue en Mayenne ?
Avec la crise de l’énergie et le risque de pénurie d’électricité cet hiver, ainsi qu’une moindre disponibilité de notre parc…
Lait : un Gaec, deux Astronaut, deux Discovery
Vendredi 18 novembre 2022, dans le cadre des 30 ans de son premier robot de traite, Lely proposait une ferme ouverte : celle du…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 90€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53