Aller au contenu principal

Grande distribution
De la viande locale au juste prix dans les Leclerc

Vendredi 1er juillet, l’enseigne de grande distribution Leclerc et l’association Elroc 53, qui représente 550 éleveurs bovins mayennais, ont signé un contrat pour une rémunération plus juste des productions locales. Un accord qui entre dans le cadre de la loi EGalim 2.

Les consommateurs vont pouvoir retrouver les éleveurs bovins mayennais sous la marque « Coeur de Mayenne » dans les grands centres commerciaux Leclerc du département 53.
© Nicolas Pellier / Elroc 53

En Mayenne, les magasins Leclerc de Laval, Château-Gontier, Mayenne et Saint-Berthevin ont signé un contrat avec l’association des Éleveurs réunis pour l'organisation de la commercialisation en Mayenne (Elroc 53), qui représente 550 éleveurs bovins du département 53. L’objectif de cet accord est de rémunérer les éleveurs bovins mayennais au prix le plus juste. Les consommateurs auront ainsi la possibilité d’acheter de la viande locale, produite en Mayenne, qu’ils retrouveront sous la marque « Cœur de Mayenne ». Ce partenariat porte sur de la race Blonde d’Aquitaine dans les magasins de Mayenne et de Saint-Berthevin et sur de la race Limousine aux centres commerciaux de Château-Gontier et de Laval, situé route de Tours.

« C’est un partenariat gagnant-gagnant »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Quel prix pour le maïs sur pied en 2022 ?
Les prix du maïs sur pied et en silo s’estiment en général selon un prix d’équivalence qui est obtenu par le producteur, par la…
Ensilages : premiers chantiers dès ce vendredi
En Mayenne, les premiers gros ensilages de maïs débutent ce vendredi et la semaine prochaine au sud Mayenne. Les agriculteurs…
Sécheresse : la profession demande de la souplesse et des mesures !
Face à la sécheresse qui frappe actuellement la Mayenne et plus globalement la France, la FDSEA 53 et les JA 53 demandent de la…
Récoltes : premier bilan des moissons
La saison des moissons des cultures implantées cet hiver arrive à son terme pour la majorité des agriculteurs mayennais. L’…
Cima 2022 : tour d'horizon des concours départementaux
En dehors du National Blonde d’Aquitaine, les concours départementaux ont rythmé le week-end du Cima. Concours des races bovines…
Éleveur et pasteur, la drôle de vie de Philippe Duroy
Philippe Duroy a un parcours pour le moins atypique. Ce Mayennais d’origine, né à Laval, est aujourd’hui éleveur de bovins en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 90€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53