Aller au contenu principal

Comment se prémunir des vols et arnaques ?

Mardi 15 octobre 2019, à Montsûrs, s’est tenue l’assemblée générale des anciens exploitants agricoles de Mayenne. Cette année, elle avait pour thème les « Différents types d’arnaques ». Deux gendarmes ont présenté diverses solutions pour prévenir ces actes de malveillances.

l’adjudant-chef Jacky Lecroc.
l’adjudant-chef Jacky Lecroc.
© LG

Lutter contre les arnaques en tout genre. Voilà le thème choisi, cette année, par l’assemblée générale de la section départementale des anciens exploitants. Celle-ci s’est déroulée mardi 15 octobre à Montsûrs et a réuni plus de 200 personnes. Le chef d’escadron Eric Avdeew et l’adjudant-chef Jacky Lecroc sont venus présenter des « conseils de prudence utiles pour ne pas être victimes » de ces actes malveillants.
Pendant un peu plus d’une heure, les deux gendarmes ont donné des conseils pour se protéger des malfaiteurs dans les lieux publics ou à domicile. Voici quelques points à retenir.

Sur la voie publique

« Attention aux sacs à main ouverts. C’est très facile de se faire voler des choses », insistent les gendarmes. Dans la rue, même en Mayenne, on n’est pas à l’abri de se faire dérober des affaires. Les sacs à mains font partie des cibles phares des délinquants.
Pour limiter les vols, il est conseillé de toujours garder votre sac fermé, de le porter en bandoulière et côté trottoir. « Dans la rue, les malfaiteurs tentent de jouer sur l’effet de surprise ou sur l’inattention des victimes, parfois même en les distrayants. Souvent, cela prend l’espace d’un instant », indique l’adjudant-chef Jacky Lecroc. Il faut également éviter de mettre ses clefs avec ses papiers et ne pas avoir sur soi de grosses sommes d’argent.
En parlant d’argent. Les distributeurs automatiques demandent aussi de la vigilance. Il faut se méfier des regards indiscrets des personnes qui se tiennent derrière nous et ne jamais composer son code de carte bancaire devant des inconnus. « Personne ne doit le connaître. Même la banque ne le connaît pas et n’a pas à vous le demander. Certaines personnes, si elles vous voient taper votre code, peuvent ensuite tenter vous prendre votre carte. Si cela arrive, il faut tout de suite faire opposition », insiste l’adjudant-chef.
Enfin, il ne faut jamais laisser d’objet de valeur dans sa voiture, même caché sous ses sièges. « Une vitre est très facile à casser », rappelle le chef d’escadron Eric Avdeew. Veillez aussi toujours à bien fermer vos portes et fenêtres, à ne pas laisser de clefs sur le neiman. « La nuit, il vaut mieux se garer dans des zones éclairées. Cela peut dissuader. »

À domicile

Souvent naïves et moins attentives, les personnes âgées sont des proies faciles pour les démarcheurs. Certains, professionnels et organisés, n’hésitent pas à emprunter de fausses identités : policier, agent des eaux, du gaz, du téléphone… Leur objectif est généralement d’usurper des biens ou de faire du repérage pour un vol futur. « On ne veut pas donner l’impression qu’il faut vivre derrière ses persiennes, mais il faut faire attention », affirme le chef d’escadron Eric Avdeew.
« Vous ne devez pas ouvrir votre porte à n’importe qui. Vous avez le droit de ne pas laisser les gens entrer chez vous. Vous pouvez aussi leur demander une carte professionnelle. En cas de doute, n’hésitez pas à appeler leur soi-disant employeur ou à composer le 17 »,
renchérit l’adjudant-chef Jacky Lecroc. Pour rappel, aujourd’hui, les cartes de policiers ou gendarmes ne sont plus en cartons, mais en plastiques. Elles ont un format de cartes de crédit et sont pucées.
Les gendarmes insistent également sur l’importance de bien fermer ses fenêtres et portes, même si vous ne vous absentez que quelques minutes, et d’éviter de laisser des échelles ou autres facilitateurs d’escalades sorties.
En cas d’absence prolongée, il est important de faire vider sa boîte aux lettres. Si celle-ci est pleine, cela montre votre absence et peut tenter certains malfaiteurs. Vous pouvez aussi prévenir vos voisins ou la gendarmerie. Dans le cadre du dispositif « tranquillité vacances », celle-ci organisera des patrouilles régulières pour vérifier que tout va bien. « On ne dit pas qu’il n’y aura aucun cambriolage, mais cela peut fortement décourager. »
Plusieurs objets de dissuasion existent pour limiter les vols. Les caméras de surveillances, les lumières automatiques et alarmes en font partie. Si vous en possédez, n’hésitez pas à l’afficher. « Vous pouvez aussi le faire si vous n’en êtes pas équipés à condition que personne ne le sache », s’amuse l’adjudant-chef.
Cependant, s’il semble important de protéger ses biens, il ne faut en aucun cas se mettre en danger. « Une vie à bien plus de valeur que n’importe quel objet », concluent les deux gendarmes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Julien Denormandie, ministre de l'Alimentation et de l'Agriculture
Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture : « Les NBT, ce ne sont pas des OGM »
Dans un entretien accordé à Agra presse, Les Marchés et Réussir.fr, le ministre de l’Agriculture prend position en faveur d’un…
Prix du lait : redonner envie aux producteurs
La collecte cumulée des grands bassins laitiers exportateurs est en croissance pour le 16e mois consécutif. La hausse…
Jean-Baptiste Vallée, directeur du développement pour les ressources humaines du Groupe Lactalis.
Le Groupe Lactalis va former 150 jeunes chaque année
Le Groupe Lactalis investit dans l’apprentissage. Son Centre de formation va ouvrir cette année, à Laval. 150 jeunes y seraient…
Ega : loin de la souveraineté alimentaire
Une nouvelle fois, les agriculteurs de la Fdsea de la Mayenne se sont en rendus dans une grande surface lavalloise, mercredi 20…
Les nappes ne manquent pas d’eau
Le service géologique régional du Brgm, qui gère depuis 2003 le réseau de suivi piézométrique patrimonial du département de la…
Faut-il faire des analyses de reliquats cette année ?

Sur la période du 1er septembre au 10 janvier, avec 322 mm, nous sommes exactement au niveau de la moyenne sur 30…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53