Aller au contenu principal

Christiane Lambert, présidente de la Copa

La présidente de la Fnsea, Christiane Lambert a été élue, le 18 septembre, présidente du Comité des organisations professionnelles agricoles de l’Union européenne (Copa).

Christiane Lambert a été élue, jeudi 18 septembre 2020, présidente du Copa pour 2 ans. Un siège que Luc Guyau avait occupé de il y a plus de 20 ans.
Christiane Lambert a été élue, jeudi 18 septembre 2020, présidente du Copa pour 2 ans. Un siège que Luc Guyau avait occupé de il y a plus de 20 ans.
© AA

Christiane Lambert a recueilli 111 voix contre 38 à son opposant polonais Wiktor Szmulewicz, président de Krajowa Rada Izb Rolniczych – (Krir), l’équivalent de notre Assemblée permanente des chambres d’Agriculture (ApcaP). Elle succède, pour un mandat de deux ans, à l’Allemand Joachim Rukwied, président du Deutscher Bauernverband e.V (Dbv), principal syndicat agricole allemand. Avant elle, Luc Guyau, président de la Fnsea, avait aussi été élu président du Copa de 1997 à 1999.

Juste après son élection, Christiane Lambert s’est déclarée, par voie de presse, « honorée par la confiance de mes collègues européens, mais je suis aussi consciente des responsabilités qui incombent à cette présidence ».

À la tête du Copa, Christiane Lambert aura à défendre de nombreux dossiers au titre desquels la réforme de la Pac, le Green Deal avec la stratégie « Biodiversité 2030 » et « Farm to Fork », mais aussi le Brexit et les Plans de relance français et européen. « Je suis convaincue que l’agriculture est un secteur stratégique pour l’Europe, la crise de la Covid l’a démontré. L’Europe doit refaire de la souveraineté alimentaire un objectif stratégique et ainsi redonner une véritable ambition à son agriculture et de l’espoir à ses agriculteurs », a ajouté Christiane Lambert dans un communiqué.

La nouvelle présidente du Copa entend défendre « en cohérence avec les orientations de la Fnsea […] une agriculture européenne, à la fois productive et durable, connectée et ouverte aux innovations », poursuit le communiqué.

À sa création le 6 septembre 1958, le Copa comptait 13 organisations pour les six États membres d’alors. Aujourd’hui, le Copa se compose de 60 organisations issues des pays de l’Union européenne et de 36 organisations partenaires d’autres pays d’Europe, comme l’Islande, la Norvège, la Suisse et la Turquie. Dès sa création, le Copa a été reconnu par les autorités communautaires comme le porte-parole de l’ensemble du secteur agricole européen.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Quel prix pour le maïs sur pied en 2022 ?
Les prix du maïs sur pied et en silo s’estiment en général selon un prix d’équivalence qui est obtenu par le producteur, par la…
Ensilages : premiers chantiers dès ce vendredi
En Mayenne, les premiers gros ensilages de maïs débutent ce vendredi et la semaine prochaine au sud Mayenne. Les agriculteurs…
Sécheresse : la profession demande de la souplesse et des mesures !
Face à la sécheresse qui frappe actuellement la Mayenne et plus globalement la France, la FDSEA 53 et les JA 53 demandent de la…
Récoltes : premier bilan des moissons
La saison des moissons des cultures implantées cet hiver arrive à son terme pour la majorité des agriculteurs mayennais. L’…
Cima 2022 : tour d'horizon des concours départementaux
En dehors du National Blonde d’Aquitaine, les concours départementaux ont rythmé le week-end du Cima. Concours des races bovines…
Éleveur et pasteur, la drôle de vie de Philippe Duroy
Philippe Duroy a un parcours pour le moins atypique. Ce Mayennais d’origine, né à Laval, est aujourd’hui éleveur de bovins en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 90€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53