Aller au contenu principal

Campagne 2020 : télédéclaration surfacique

Pour la campagne 2020, les télédéclarations des aides surfaciques sont possibles jusqu’au 15 juin.

© Capture Télépac

Pour le département de la Mayenne, au 31 mai, 5200 dossiers PAC surfaciques étaient signés sous TéléPAC, soit un taux de déclarations proche de 90 %. La date de dépôt tardif pour l’aide bovine s’est achevée le mardi 9 juin. Les demandes d’aides bovines pour la campagne 2020 ne sont donc plus recevables.

Dépôt tardif

La période de dépôt tardif est fixée à vingt-cinq jours civils après la date limite de dépôt des demandes d’aides. En 2020, cette période s’étendra donc du 16 juin (1 % de pénalités) au 10 juillet (19 % de pénalités) inclus. À partir du 11 juillet 2020, les dossiers seront non recevables. La Commission européenne a autorisé le report de la date limite de modification des dossiers sans pénalités jusqu’au 30 juin. Par conséquent, les demandes de modifications des dossiers déjà déposés seront possibles sans pénalités jusqu’au 30 juin inclus, puis avec pénalités du 1er juillet (1 % de pénalités) au 10 juillet (8 % de pénalités) si elles entraînent une augmentation du montant d’aide. Au-delà du 10 juillet, les modifications ne sont plus recevables sauf cas particulier (tels que l’emplacement des cultures dérobées SIE). En ce qui concerne les clauses de transferts de DPB ou les demandes de dotation par la réserve, la pénalité est de 3 % par jour de retard pour les paiements concernés par ces documents, la période de dépôt tardif courant également du 16 juin au 10 juillet inclus.

Modification d’assolement

Pour les déclarations PAC réalisées jusqu’au 15 mai, la modification d’assolement doit être réalisée par le biais du «formulaire de modification de la déclaration » disponible dans la rubrique formulaires et notices 2020 sous TéléPAC et transmis à la DDT avec les documents justifiants la modification. Notamment en cas d’accident de culture (semis non levés, dégâts dus aux conditions climatiques et aux gibiers), une déclaration doit être réalisée : • code culture inchangé : l’admissibilité aux DPB reste acquise, mais la parcelle devient inéligible aux aides couplées, et aux SIE à condition d’avoir une végétation suffisamment couvrante. • végétation insuffisamment couvrante : la parcelle doit être déclarée en « surface agricole temporairement non exploitée » (SNE), ce qui la prive de toute aide PAC pour la campagne en cours. Si le semis est impossible à réaliser pour diverses raisons (impossibilité de rentrer dans les parcelles…), il reste plusieurs possibilités : • un couvert spontané et suffisamment couvrant est en place : vous pouvez déclarer la parcelle en jachère à condition d’en respecter les critères (notamment la période de présence obligatoire de 6 mois incluant le 31 août) ou en prairies. • sol nu : il convient de déclarer la parcelle en surface agricole temporairement non exploitée. Vous perdrez les aides pour 2020 pour la parcelle concernée.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

De l’eau en quantité et de qualité
À 32 ans, Damien Bellanger vient de s’installer en Eurl à Saint-Charles-la-Forêt. Il intervient dans les domaines du pompage, du…
Limiter la pénibilité du travail par la robotisation
Au Gaec des Baronnières à Nuillé-sur-Vicoin, les exploitants ont fait le choix d’investir dans la robotisation pour l’atelier…
Chiffres records pour Bel, mais prix à la baisse pour les éleveurs
L’assemblée générale de l’organisation de producteurs APBO, livrant chez Bel, s’est tenue la semaine dernière. La baisse du prix…
De l’importance du suivi de chantier
Fabien Jegu s’est installé en Gaec, à Cuillé, en mars 2015. Avec son associé, Marcel Pannetier, ils ont dû adapter leur nouveau…
La filière allaitante inquiète pour son avenir
Alors que le ministère de l’Agriculture a dévoilé de premières réflexions sur l’architecture de la future réforme de la Pac, qui…
Une première démonstration de force
Jeudi 25 mars, devant la préfecture de la Mayenne, à Laval, près de 200 agriculteurs sont venus montrer leur détermination…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53