Aller au contenu principal

Abattoirs et Covid : vers un dépistage systématique des salariés

Dans son avis publié le 3 août, le Conseil scientifique Covid-19 suggère qu’en cas d’« alerte épidémiologique », les salariés des abattoirs puissent faire l’objet d’une « surveillance par dépistage systématique proposé ». Intitulé « Se préparer maintenant pour anticiper un retour du virus à l’automne », le huitième avis du Conseil scientifique a été transmis à l’exécutif le 27 juillet. « Les employés des abattoirs constituent une population à risque », estiment les chercheurs citant le « travail en espace fermé, en proximité étroite avec d’autres collègues » ou encore les « transports et logements partagés ». Sans oublier la faible température (4 à 10 °C) dans les zones de découpe, qui « pourrait être un facteur favorisant la survie du virus ».

Parmi ses recommandations visant à améliorer la stratégie de dépistage, le Conseil scientifique propose donc « une surveillance ciblée pour les populations à risque pouvant échapper à la stratégie de diagnostic des cas suspects (abattoirs, prison, migrants...) ». « Les clusters autour des abattoirs restent un enjeu persistant, car mal compris », précise toutefois le rapport. Les scientifiques rappellent par ailleurs que « les modèles expérimentaux semblent écarter une infection possible des porcs ou des volailles par le Sars-CoV-2 ». Les résultats sur les bovins sont « en attente ».

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

Julien Denormandie, ministre de l'Alimentation et de l'Agriculture
Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture : « Les NBT, ce ne sont pas des OGM »
Dans un entretien accordé à Agra presse, Les Marchés et Réussir.fr, le ministre de l’Agriculture prend position en faveur d’un…
Jean-Baptiste Vallée, directeur du développement pour les ressources humaines du Groupe Lactalis.
Le Groupe Lactalis va former 150 jeunes chaque année
Le Groupe Lactalis investit dans l’apprentissage. Son Centre de formation va ouvrir cette année, à Laval. 150 jeunes y seraient…
Les nappes ne manquent pas d’eau
Le service géologique régional du Brgm, qui gère depuis 2003 le réseau de suivi piézométrique patrimonial du département de la…
Faut-il faire des analyses de reliquats cette année ?

Sur la période du 1er septembre au 10 janvier, avec 322 mm, nous sommes exactement au niveau de la moyenne sur 30…

Comment gagner de l’argent en vérifiant simplement votre ration ?
En élevage laitier, plus de 50 % des charges opérationnelles sont liés à la nutrition. Optimiser l’efficacité alimentaire est…
Convois agricoles : les règles pour circuler en sécurité
Un convoi agricole en règle, c’est éviter les risques pour soi et pour les usagers. Avec du matériel de plus en plus imposant,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53