Aller au contenu principal

« 2020 : année de la biodiversité »

Le début d’année est placé sous le signe de la biodiversité pour le sénateur mayennais Guillaume Chevrollier. Un thème qui touche l’agriculture.

Le sénateur Guillaume Chevrollier est rapporteur, pour la Sénat, de la mission d’information sur l’empreinte carbone du numérique.
Le sénateur Guillaume Chevrollier est rapporteur, pour la Sénat, de la mission d’information sur l’empreinte carbone du numérique.
© VG-Agri53

« L’année 2020 est une année importante pour la biodiversité », déclare Guillaume Chevrollier, rappelant « le congrès mondial pour la nature à Marseille en juin 2020 », et la Cop 15, sur le même thème, prévu à Beijing (Pékin).
En tant que rapporteur sur les crédits « biodiversité et transition énergétique », et dans le « contexte de préoccupation en faveur de l’environnement et les attentes de la société », le Mayennais entend « mettre en avant ce qui se fait dans le domaine de la préservation de la biodiversité ».
S’appuyant sur le rôle du Sénat, assemblée « en recherche d’équilibre entre ville et campagne », il sera « auprès des nouveaux élus », suites aux municipales, notamment pour « mettre en lumière les bonnes pratiques des collectivités » en matière de biodiversité.
« Les questions autour de la préservation et de la reconquête de la biodiversité doivent rassembler les gens et ne pas opposer »,
affirme le sénateur, car « tout le monde aspire à un meilleur environnement ». Ce doit être, par exemple, le cas avec la mise en place des Znt. Guillaume Chevrollier souligne « les adaptations des agriculteurs » en matière environnementale et souhaite, là aussi, « que l’on mette en avant les bonnes pratiques du monde agricole ». Pour lui, « la préservation de l’environnement est partagée par l’ensemble du monde agricole ». Un monde agricole qu’il connaît bien et qu’il soutient. Idem sur les retraites. « Au Sénat, nous avions fait une proposition de loi pour augmenter les petites retraites agricoles. Une proposition qui a été repoussée par le Gouvernement… » Et qui n’est toujours pas à l’ordre du jour, pour les actuels retraités, dans le projet de réforme des retraites.

Autre sujet de l’année pour le sénateur Chevrollier, un rapport sur l’empreinte carbone du numérique. « Il semble indispensable d’évaluer et de prendre conscience des impacts environnementaux largement négligés du digital », explique Guillaume Chevrollier. Il s’agit, pour celui qui est rapporteur sur ce thème, d’établir, avec ses confrères, un premier rapport d’étape sur les conséquences larges du numérique : usages, consommation, réseaux, données, mais aussi data centers, Gafa… Ce rapport — une première en France — devrait être rédigé pour le printemps, soit quelques mois avant le renouvellement de la moitié des sièges de sénateurs.

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri53.

Les plus lus

De l’eau en quantité et de qualité
À 32 ans, Damien Bellanger vient de s’installer en Eurl à Saint-Charles-la-Forêt. Il intervient dans les domaines du pompage, du…
Limiter la pénibilité du travail par la robotisation
Au Gaec des Baronnières à Nuillé-sur-Vicoin, les exploitants ont fait le choix d’investir dans la robotisation pour l’atelier…
Chiffres records pour Bel, mais prix à la baisse pour les éleveurs
L’assemblée générale de l’organisation de producteurs APBO, livrant chez Bel, s’est tenue la semaine dernière. La baisse du prix…
De l’importance du suivi de chantier
Fabien Jegu s’est installé en Gaec, à Cuillé, en mars 2015. Avec son associé, Marcel Pannetier, ils ont dû adapter leur nouveau…
La filière allaitante inquiète pour son avenir
Alors que le ministère de l’Agriculture a dévoilé de premières réflexions sur l’architecture de la future réforme de la Pac, qui…
Une première démonstration de force
Jeudi 25 mars, devant la préfecture de la Mayenne, à Laval, près de 200 agriculteurs sont venus montrer leur détermination…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Agri53
Consultez le journal Agri53 au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters du journal Agri53